Feu de forêt: Le feu dévore de vastes zones dans l’est d’Algérie

0
Feu de forêt
Advertisement

Algerie: Lundi, de nombreux Wilaya de l’Est ont été témoins d’une série d’incendies, qui ont détruit de vastes zones de forêts, de buissons et de buissons, augmenté les températures et l’épaisse fumée qui s’élevait des points chauds en feu a couvert les villes et contribué à réduire le taux d’oxygène, ce qui a créé des problèmes de santé pour les blessés Diverses maladies chroniques, en particulier les patients cardiaques et ceux souffrant de maladies respiratoires.

Alors qu’une partie des incendies qui se sont déclarés avant-hier, dans les Etats de Skikda et de Jijel, ont été maîtrisés, le processus d’extinction des feux qui sévissent à Mashtaat Sidi Badi dans la commune de Lakhdra à Souk Ahras s’est poursuivi hier, alors que les ravitaillements de la brigade mobile de lutte contre les incendies de la wilaya de Souk Ahras a rejoint la scène de l’incendie.

Oum El Bouaghi a coïncidé avec le succès de l’extinction des incendies des forêts d’Al-Sari dans la commune de Zaarouriya, de la forêt d’Al-Zaytouna dans la commune de Tivach, et El-kalla dans la municipalité d’Al-Machrouha.

Le site de l’incendie, qui couvrait une superficie de plus de 14 hectares, a provoqué la destruction d’un important patrimoine végétal, dont la plupart sont constitués d’oliviers.

Dans la même période, la protection civile a enregistré 13 incendies à la fois et dans des lieux distincts, dont l’incendie susmentionné à Bouraoui, Belhadef, sud-est de l’État, et l’incendie du balcon à El Millia L’extrême est de la wilaya et deux incendies à Ma’arat à Jamila, à l’extrême sud de Jijel, Hamara et Aouina Aiss à Taksna à 11 km au sud de la wilaya se sont rapidement éteints à l’aube hier grâce à l’intervention rapide de la Protection Civile et du Gouvernorat des Forêts. A l’époque, les services de sécurité avaient lancé des enquêtes sur ces incendies.

Pertes importantes à Sétif

La wilaya de Sétif a également connu une vague d’incendies, dont le déclenchement de 25 incendies, dont les flammes se sont propagées aux zones forestières et aux exploitations agricoles, où elles ont causé des pertes importantes. Selon les intérêts de la protection civile de l’Etat de Sétif, la série d’incendies a touché les communes de Bouandas, Dahamshe, Bougaa, Beni Aziz, Ain Arnat, Ain Lekraj, Ain El-Sabt, Ain El-Rawy, Ain El-Kabira, El-Qolta El-Zarqa, El-Alama, Sétif. 

Le feu brûle depuis 75 heures, ce qui a entraîné une augmentation significative de la température. Les équipes de la protection civile ont pu éteindre 16 incendies, tandis que le reste des incendies a détruit de vastes surfaces, dont 3 hectares de pins d’Alep, 7 hectares de buissons et arbustes, et 12 hectares de céréales et de mauvaises herbes. Le processus de suppression est toujours en cours dans certaines zones, comme la montagne de hêtres dans la région de Chita dans la municipalité de Bouandas.

Dans l’Etat de Skikda, les équipes de lutte contre les incendies de la protection civile, appuyées par les agents du gouvernorat forestier, l’avion russe d’extinction des incendies et les unités de l’Armée nationale populaire, ont pu maîtriser un certain nombre de feux brûlants et en éteindre certains , alors qu’hier le processus d’extinction des foyers d’incendie s’est poursuivi, avec l’appui du convoi mobile de la protection civile à Guelma, notamment l’incendie L’horrible qui s’est déclaré au point kilométrique n°13 situé au niveau de la route nationale n°85 reliant la ville d’El Qol et la wilaya de Constantine et appartenant à la commune de Karkara, à l’ouest de la wilaya de Skikda.

La zone Hamid dans la commune d’Al-Sharaa, la zone de Sidi El-Haj et Qirbaa dans la municipalité de Bani Bashir, la carrière romaine dans la municipalité des jardins et le rond-point Halayem dans la municipalité de Bakush Lakhdar.

Comptant 28 points de feu, les efforts se conjuguent pour éteindre les feux à Tizi Ouzou

La vague d’incendies qui a débuté mercredi dernier dans l’Etat de Tizi Ouzou a continué d’éclater dans des zones distinctes sur tout le territoire du Gouvernorat des Forêts, pour contenir les incendies et sauver des vies et des biens après qu’ils se soient approchés des seuils des habitations.

 Le comité du village a confirmé, dans un communiqué publié hier, que tous les habitants et les autorités se sont mobilisés pour faire face aux incendies, car les municipalités voisines ont utilisé leurs équipements pour apporter de l’eau et contribuer à éteindre les incendies, et pour soutenir les pompiers avec de l’eau, jusqu’à leur portée était à peine maîtrisée et éteinte.

De son côté, les services de la protection civile de l’Etat de Tizi Ouzou ont dénombré au moins 28 foyers d’incendie qui se sont déclarés avant-hier, et se sont poursuivis jusqu’à hier, à Tadmayt, Abhrizan, à Ait Shafea Bazfoun, dans une zone louée à Bouzegan, et un incendie à Oumadin, qui restait sous surveillance pour l’éventualité de sa réémergence.

A aucun moment, le bilan des pertes causées par l’incendie de la semaine dernière n’a encore été révélé, car il a éclaté dans les forêts et les buissons et a atteint champs de figuiers et d’oliviers, tandis que des efforts concertés ont réussi à protéger des vies et à empêcher les flammes d’atteindre les seuils des maisons.

D’autre part, des dizaines de jeunes des zones touchées au cours de l’été dernier des incendies massifs qui ont causé de lourdes pertes, se sont déplacés vers l’État de Bejaia pour aider à éteindre les incendies qui n’ont pas encore été éteints, malgré le passage de plus Ce qu’ils ont vécu l’année dernière les a poussés à tendre la main à leurs frères pour qu’aucune perte humaine ne soit enregistrée et que ce qui pouvait être sauvé soit sauvé .

Article précédentL’incendie de la zone industrielle de Skikda… Sonatrach précise
Article suivantAbou El Fadhl Baadji: libéré d’abord Ceuta et Melilla, occupées il y a 5 siècles