Formation Professionnelle en Algérie : 88 000 Places pour les Demandeurs d’Emploi

    0
    Formation Professionnelle en Algérie : 88 000 Places pour les Demandeurs d'Emploi

    Alger, Algérie – L’Agence nationale de l’emploi (ANEM) a annoncé que plus de 88 000 places pédagogiques dans le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sont spécifiquement réservées aux bénéficiaires de l’allocation chômage, qui n’ont pas de qualification, pour leur permettre de suivre une formation lors de la session d’octobre.

    C’est une initiative majeure visant à améliorer l’employabilité des demandeurs d’emploi sans qualification et à faciliter leur insertion professionnelle. L’ANEM a ainsi décidé d’attribuer ces places pour une formation professionnelle qualifiante de courte durée (3 à 6 mois) dans des domaines en forte demande sur le marché du travail.

    88 784 Places pour une Meilleure Employabilité

    Selon Fayçal Larabi, directeur de l’organisation et de la régulation du marché de l’emploi à l’ANEM, un total de 88 784 places pédagogiques, réparties sur 887 établissements du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, sont prévues pour les bénéficiaires de l’allocation chômage. Cette opportunité vise à doter ces individus de nouvelles compétences et à leur délivrer un certificat de formation, facilitant ainsi leur insertion professionnelle.

    Les domaines de formation sélectionnés sont en phase avec les besoins du marché de l’emploi, ce qui permettra aux bénéficiaires de l’allocation chômage d’acquérir des compétences correspondant aux spécialités en demande par les employeurs.

    Utilisation de Plates-formes Numériques pour un Meilleur Suivi

    Pour garantir le succès de cette opération d’envergure, l’ANEM a mis en place deux plates-formes numériques : « TAAHIL » et « TAKWIN ». En collaboration avec le secteur de la formation professionnelle, ces plates-formes sont destinées à orienter et à affecter les bénéficiaires de l’allocation chômage. Elles assurent également un suivi et un accompagnement tout au long de la formation.

    M. Larabi a également souligné la mise en place d’une « plateforme-sondage » l’été dernier, qui a permis de recueillir les préférences des bénéficiaires de l’allocation chômage en termes de spécialités de formation. Près de 11 590 bénéficiaires sans qualification ont participé à ce sondage, aidant ainsi à adapter l’offre de formation aux besoins du public.

    Durant les deux dernières sessions de formation professionnelle, à savoir la session d’octobre 2022 et celle de février 2023, plus de 100 000 bénéficiaires de l’allocation chômage ont déjà terminé leur formation avec succès.

    Date de publication : [Date]

    Note de la rédaction : Cet article est basé sur des informations communiquées par l’ANEM. Les détails concernant la formation, les spécialités proposées et les procédures d’inscription doivent être obtenus auprès de l’ANEM ou des autorités compétentes.

    Insertion Professionnelle : un Pas en Avant Pour les Demandeurs d’Emploi

    Dans un contexte où le chômage et la nécessité d’une qualification professionnelle demeurent des préoccupations majeures en Algérie, cette annonce de l’ANEM est une avancée significative pour les demandeurs d’emploi sans qualification. Les 88 784 places pédagogiques réservées pour la session d’octobre sont une opportunité précieuse pour acquérir des compétences adaptées au marché du travail.

    Des Compétences en Phase avec les Besoins du Marché de l’Emploi

    L’initiative de l’ANEM vise à favoriser l’employabilité des bénéficiaires de l’allocation chômage en les formant dans des domaines qui présentent une demande importante de main-d’œuvre qualifiée. Ainsi, les participants pourront développer des compétences recherchées par les employeurs et augmenter leurs chances d’obtenir un emploi.

    Le Rôle Clé des Plates-formes Numériques

    Les plates-formes numériques « TAAHIL » et « TAKWIN » constituent un outil essentiel pour guider, suivre et accompagner les bénéficiaires tout au long de leur formation. Ces plates-formes facilitent l’orientation et l’affectation des candidats, contribuant ainsi au succès global du programme.

    L’Importance de l’Adaptation

    Le sondage mené auprès des bénéficiaires de l’allocation chômage permet d’adapter l’offre de formation aux besoins et aux préférences des demandeurs d’emploi. Cette démarche garantit que les participants pourront suivre des formations en accord avec leurs aspirations professionnelles.

    Un Bilan Positif

    Le bilan des deux dernières sessions de formation professionnelle, avec plus de 100 000 bénéficiaires de l’allocation chômage ayant achevé leur formation avec succès, témoigne de l’efficacité de ce programme. Il est à espérer que cette tendance positive se poursuivra avec la nouvelle session d’octobre.

    Article précédentConflit au Sahara Occidental : Le Plan de Règlement ONU-OUA, Dernier Espoir de Résolution
    Article suivantOpérations Dévastatrices de l’Armée Sahraouie : les Forces Marocaines Subissent de Lourdes Pertes à Mahbes et Aousserd