France : La demande du consulat d’Algérie de dispenser des cours de langue arabe a été rejetée

0
mairie Bouches-du-Rhône

Marseille: Le maire des Bouches-du-Rhône a rejeté une demande officielle du consulat d’Algérie à Marseille, de nommer des professeurs de langue arabe dans deux écoles de Marignan.

Selon France Bleu, les parents d’élèves ont sollicité l’Ecole Primaire Alderic Chave pour des cours d’arabe.

Cette demande a été rejetée, le maire de Marignane déclarant : « C’est une question de principe. Je ne souhaite pas proposer de cours de langue arabe dans mes écoles, même en dehors du temps scolaire.

« Il est absolument illogique de donner des cours d’arabe dans les écoles en même temps », a-t-il ajouté. Ce n’est pas aux écoles de la République de le faire mais aux familles.

La même source a indiqué que la mairie avait reçu une demande officielle du consulat d’Algérie à Marseille. Affecter des professeurs d’arabe à l’école Marie Curie et à l’école Schaaf.

L’application consulat d’Algérie fait partie du système international d’enseignement des langues étrangères (EILE). Cette dernière propose des cours de langues étrangères, en dehors des temps d’études au sein même des établissements.

A Marignane, certains approuvent la décision du maire, d’autres la regrettent. Parce que cet appareil permet aux enfants de mieux construire leur propre personnalité.

Un Algérien résidant en France a déclaré au même site Internet : « Je n’ai pas pu apprendre l’arabe quand j’étais jeune. Je ne peux plus communiquer avec les membres de ma famille en Algérie, je me sens exclu, c’est dommage.

Article précédentLe vaccin empêche les Algériens d’entrer dans des pays européens et américains
Article suivantLes prix du pétrole continuent d’augmenter et atteignent ce seuil