France: Macron dédommage les Harkis de 302 millions d’euros

0
Harki

France: Le Sénat français a approuvé à l’unanimité en première lecture le texte d’un projet de loi demandant des « excuses » aux « harkis » algériens , que la France a abandonnés après la révolution algérienne.

L’Agence France-Presse a déclaré que le Sénat français avait voté en première lecture un projet de loi demandant des « excuses » à Harki et une tentative de réparation des dommages subis, mais un certain nombre de députés ont souligné que la loi ne pouvait être considérée comme un « règlement de tous les comptes.

Selon l’agence de presse française, soixante ans après la fin de la révolution algérienne, qui a fait environ 500 000 morts, la loi est venue constituer une traduction législative d’un discours prononcé par le président Emmanuel Macron le 20 septembre à l’Elysée devant le représentants des Algériens qui ont combattu aux côtés de l’armée française. Mais la France les a abandonnés.

« La loi est venue comme une reconnaissance par une nation du profond fossé, de la tragédie française et d’une page sombre de notre histoire », a déclaré Geneviève Darrieussecq, ministre de la Mémoire et des Anciens Combattants. Quant au rapporteur, Marie Pierre Ricci, a estimé que le projet de loi contient des avancées importantes, mais il apparaît « incomplet.

La loi prévoit la réparation des dégâts, en prévoyant une somme d’argent en fonction de la durée de séjour dans ces structures. Le gouvernement estime le nombre de bénéficiaires potentiels à 50 000 personnes, pour un coût total de 302 millions d’euros sur une période d’environ six ans.

Les sénateurs ont inscrit certaines prisons qui avaient été transformées en lieux d’accueil des déportés dans la liste des établissements où les bénéficiaires avaient droit à une indemnisation.

Article précédentCovid 19: Le dernier bilan du Corona virus en Algérie
Article suivantAlgérie: 40 militants du « Hirak » décident de faire une grève de la faim en prison