Guerre de la drogue à Marseille : DZ Mafia et Yoda, le sang coule dans les rues en 2023

0
Guerre de la drogue à Marseille : DZ Mafia et Yoda, le sang coule dans les rues en 2023

Marseille, la cité phocéenne, est depuis longtemps une scène de lutte sans merci entre les gangs de la drogue. Mais l’année 2023 a atteint un sommet effrayant dans cette guerre meurtrière, avec un bilan macabre de 47 morts. Cette année, la rivalité entre deux familles algériennes, originaires de la wilaya de Khenchela, s’est transformée en une guerre acharnée entre deux gangs notoires : DZ Mafia et Yoda.

DZ Mafia vs Yoda : Les Acteurs Principaux

DZ Mafia, dirigée par un Algérien du nom de Mehdi Abdelatif Laribi, et Yoda, sous la houlette de Félix Bingui, alias Féfé ou Le Chat, sont les protagonistes de cette guerre de la drogue. Si DZ Mafia est relativement bien connue des autorités, Yoda reste plus mystérieux, bien que l’on puisse supposer que son nom révèle une origine africaine.

Le Bilan Sanglant de 2023

Cette année, la guerre de la drogue à Marseille a atteint un niveau de violence inouï, avec 47 personnes tuées, parmi lesquelles de nombreux adolescents. Ce chiffre est un record absolu, surpassant de loin les précédents records de 2022 et 2016, où les bilans tournaient autour de 30 morts. C’est une tragédie qui découle du « narchomicide » et du « narcobanditisme », des termes inventés par certains acteurs de la lutte contre les gangs pour décrire cette spirale de violence.

La détérioration de la situation sécuritaire à Marseille a mis une pression énorme sur la police et la justice locales. Cependant, ces dernières semaines ont vu une accalmie relative, signe que l’un des clans pourrait prendre l’ascendant sur l’autre, selon la préfète de police des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri.

Dans cette guerre sanglante entre trafiquants de drogue, les adolescents sont les premières victimes. Les tueurs comme les victimes sont de plus en plus jeunes. Les trafiquants recrutent souvent des adolescents car ils sont inconnus des services de police. Ainsi, la majorité des victimes et des auteurs d’homicides sont des adolescents, certains âgés de seulement 15 ou 16 ans.

Les Victimes Collatérales : Un Triste Bilan

Ce qui est encore plus troublant dans cette guerre de la drogue, ce sont les victimes collatérales. En 2023, au moins quatre personnes innocentes ont perdu la vie en raison de cette violence aveugle. Parmi elles, un homme de 63 ans tué alors qu’il jouait aux cartes dans un snack, une mère de 43 ans abattue devant l’entrée d’une cité, une jeune femme de 25 ans qui a été prise pour cible sur un parking de fast-food par une rafale de kalachnikov en novembre, et enfin, Socayna, une étudiante prometteuse qui a été touchée à la tête par une balle alors qu’elle était chez elle en train de travailler sur son ordinateur en pyjama.

Marseille, le Théâtre d’une Guerre Sans Fin

En conclusion, la guerre de la drogue à Marseille a atteint des niveaux de violence insoutenables en 2023. DZ Mafia et Yoda se livrent une bataille sanglante, causant des souffrances inimaginables à la population. Les adolescents, recrutés dans ce cycle de violence, en paient le prix le plus lourd. Les victimes collatérales ajoutent une dimension tragique à cette guerre qui semble sans fin. Marseille, autrefois surnommée la « Cité Phocéenne », est aujourd’hui le théâtre d’une guerre sans pitié, et il est urgent de mettre fin à cette spirale infernale de violence.

Article précédentImmigration Économique en France : Le MEDEF Affirme que la France Aura Besoin de Millions de Travailleurs Étrangers
Article suivantÉmotion et Reconnaissance : Le Coach de l’Équipe de Palestine Salue l’Algérie