Guerre en Mer Rouge : La Flambée des Prix du Fret Maritime Frappe l’Économie Mondiale, l’Algérie en Péril

0
Guerre en Mer Rouge : La Flambée des Prix du Fret Maritime Frappe l'Économie Mondiale, l'Algérie en Péril

Dans un monde de plus en plus connecté, les événements internationaux ont des répercussions bien au-delà de leurs frontières d’origine. Les récentes attaques des Houthis contre les navires marchands dans la Mer Rouge ont déclenché une série d’événements qui pourraient avoir un impact significatif sur l’économie mondiale. Cette escalade des tensions a déjà entraîné une hausse spectaculaire des prix du fret maritime, et l’Algérie se trouve parmi les pays susceptibles de ressentir ces effets de plein fouet.

Le Conflit en Mer Rouge

Le conflit actuel en Mer Rouge a débuté lorsque les Houthis du Yémen ont commencé à cibler les navires israéliens ou ceux en route vers Israël en signe de soutien au Hamas palestinien. Depuis le 19 novembre, pas moins de 23 navires ont été attaqués dans la Mer Rouge et le golfe d’Aden. Cette région, par laquelle transite 12% du commerce international, est vitale pour l’économie mondiale.

Face à cette menace croissante, plusieurs compagnies maritimes internationales ont suspendu leurs activités dans la zone, préférant opter pour un détour plus long mais plus sûr par le cap de Bonne Espérance, en Afrique du Sud. Cette décision a des conséquences directes sur les coûts du fret maritime.

Une Force Internationale pour la Sécurité Maritime

Pour contrer cette menace, les États-Unis ont annoncé le 18 décembre la mise en place d’une force internationale composée de plusieurs pays afin de sécuriser la navigation maritime dans la région. Bien que cette force soit entrée en action, la menace persiste, et de nombreuses compagnies maritimes restent prudentes. Les assureurs ont réagi en augmentant logiquement leurs tarifs pour couvrir les risques accrus.

L’Impact sur les Tarifs de Fret Maritime

Les armateurs ont également ajusté leurs tarifs de manière significative. Par exemple, le groupe français CMA CGM a doublé ses tarifs sur les traversées entre l’Asie et la Méditerranée. Avant les attaques des Houthis, le transport d’un conteneur de 40 pieds coûtait 3 000 dollars ; ce chiffre a désormais atteint 6 000 dollars. Ces hausses de tarifs touchent également les traversées entre l’Asie et la Méditerranée orientale.

L’italo-suisse MSC, leader mondial du fret maritime, a suivi cette tendance en imposant un surcoût de 1 000 à 2 000 dollars par conteneur pour les trajets entre la Méditerranée et l’Arabie Saoudite, l’Afrique de l’Est et le sous-continent indien. Cette surcharge vise à compenser les coûts du détour par l’Afrique du Sud.

Une Poussée Inflationniste Mondiale en Vue

La hausse des tarifs du fret maritime, même pour les navires qui continuent à emprunter le canal de Suez sans détour coûteux, a des répercussions sur les frais d’assurance. Cette situation risque de déclencher une poussée inflationniste mondiale, rappelant les conséquences des perturbations causées par la crise sanitaire en 2020 sur les tarifs du fret maritime, ainsi que sur les prix de nombreuses matières premières et produits finis.

L’Algérie dans la Tourmente

L’Algérie, qui importe de nombreuses marchandises d’Asie, principalement de Chine, depuis une décennie, pourrait ressentir directement les effets de cette flambée des coûts du fret maritime. Les prix de nombreux produits pourraient augmenter, ce qui pourrait avoir des répercussions sur l’économie et le pouvoir d’achat des Algériens.

En conclusion, les tensions dans la Mer Rouge ont des conséquences bien au-delà des frontières de la région. L’Algérie et le reste du monde se trouvent face à un défi économique majeur, avec une potentielle hausse des prix et une poussée inflationniste à surveiller de près. Les événements en Mer Rouge sont un rappel puissant des liens complexes et interconnectés qui façonnent l’économie mondiale.

Article précédentKarim Zaghib : La Lumière du Québec dans le Monde de la Batterie
Article suivantRupture de Circulation à Alger : Fermeture de la Rocade Sud à Zéralda