Les fidèles algériens qui comptaient se rendre à La Mecque pour le pèlerinage du Hadj ne le pourront pas cette année également. Intervenant à ce sujet, le ministre des Affaires religieuses Youcef Belmahdi a expliqué pourquoi.

Ainsi selon lui, la situation sanitaire actuelle ne le permet pas, d’autant plus que les frontières demeurent fermer jusqu’à nouvel ordre.

Le ministre a, par ailleurs précisé, ne pas avoir reçu de correspondance officielle de la part des autorités saoudiennes, affirmant que le pèlerinage aura lei cette année.

Notant, cependant, que l’Arabie saoudite a annoncé hier dimanche, aura bel et bien lieu cette année et que ce dernier sera soumis à un protocole sanitaire strict.

Et selon ce qui a été rapporté par l’agence de presse saoudienne, les détails dudit protocole seront annoncés plus tard.

Article précédentContrats douteux / Tebboune menace Djezzy, la CAAR et la SAA
Article suivant… Je crois que c’était 0-0