Hannibal Barca: Netflix Déclenche une Tempête Historique en Tunisie

0
Hannibal Barca: Netflix Déclenche une Tempête Historique en Tunisie

Tunisie: Netflix, la célèbre plateforme de streaming américaine, est une habituée des controverses en matière d’interprétation historique. Après la récente polémique entourant la représentation de Cléopâtre en tant qu’Africaine noire, voici que la plateforme se retrouve à nouveau au cœur d’une vive controverse.

Cette fois-ci, Netflix a jeté son dévolu sur une figure emblématique de l’histoire tunisienne : Hannibal Barca. La décision de confier le rôle de ce grand stratège militaire à l’acteur américain Denzel Washington suscite des critiques acerbes et soulève des questions fondamentales sur la représentation historique.

Hannibal Barca : Une Figure Clé de l’Histoire Antique

Hannibal Barca est une figure incontournable de l’histoire antique. Originaire de Carthage, une cité-État phénicienne située dans l’actuelle Tunisie, Hannibal est célèbre pour ses campagnes militaires audacieuses contre Rome, en particulier sa traversée héroïque des Alpes avec ses éléphants de guerre. Il est reconnu comme l’un des plus grands stratèges militaires de tous les temps.

Cependant, la décision de Netflix de choisir Denzel Washington, un acteur noir américain, pour incarner Hannibal Barca a suscité des réactions mitigées, voire hostiles. Pour certains, cette décision est perçue comme une manifestation d’afrocentrisme, un mouvement qui réinterprète l’histoire à travers une perspective africaine. D’autres estiment que cette représentation est inexacte et constitue une distorsion de l’histoire tunisienne.

La Colère des Tunisiens

En Tunisie et dans toute l’Afrique du Nord, la colère gronde. Les internautes tunisiens expriment leur mécontentement face à cette décision de casting, soulignant le décalage d’âge entre Denzel Washington et le personnage historique d’Hannibal Barca. Ils critiquent également la tendance à la falsification historique et dénoncent une appropriation culturelle de l’histoire nord-africaine par les États-Unis.

Abdelaziz Belkhodja, écrivain passionné par le héros carthaginois, souligne que des actions pour défendre l’authenticité historique de ce personnage sont possibles. En 2002, lorsque l’acteur Vin Diesel avait tenté de dépeindre Hannibal en héros sanguinaire, des fans organisés en clubs et associations avaient envoyé une lettre à la production pour dénoncer le biais historique. Hannibal Barca est bien plus qu’une figure historique pour les Tunisiens, c’est un pilier de leur patrimoine et de leur identité.

Le Cinéma Tunisien et les Défis de la Représentation Historique

La controverse autour du film Hannibal de Netflix met en lumière un défi majeur auquel est confronté le cinéma tunisien : la représentation de figures historiques complexes sur grand écran. Bien que le cinéma en Tunisie ait une longue histoire, peu de réalisateurs ou de producteurs tunisiens se sont aventurés à explorer des personnages historiques aussi emblématiques. Ce manque d’intérêt ne découle pas uniquement d’un manque de moyens, mais aussi de l’appréhension face aux défis que représente la représentation de tels personnages.

La complexité de Hannibal en tant que sujet de film, avec ses nuances et ses implications historiques, a été un obstacle pour les cinéastes tunisiens. La tentation des coproductions internationales s’est souvent imposée comme une solution. Cependant, malgré ces défis, l’idée de produire un film sur Hannibal Barca persiste et est de plus en plus considérée comme un devoir de mémoire national.

La Parallèle avec l’Affaire Cléopâtre

Cette controverse rappelle étrangement l’affaire Cléopâtre, où Netflix avait choisi l’actrice britannique Gemma Arterton pour incarner la reine égyptienne. La question de la couleur de peau de Cléopâtre avait provoqué des réactions similaires, notamment en Égypte, où des avocats et une députée avaient protesté contre la prétendue falsification de l’histoire.

Pour ce qui est du film Hannibal de Netflix, il ne devrait pas sortir avant 2025. D’ici là, la controverse et le débat sur la représentation historique continueront de faire rage.

Netflix, en choisissant Denzel Washington pour incarner Hannibal Barca, a rouvert le débat sur la représentation historique au cinéma. Cette décision a suscité des critiques passionnées en Tunisie et en Afrique du Nord, où Hannibal Barca est considéré comme un trésor national. La controverse met également en lumière les défis auxquels est confronté le cinéma tunisien pour représenter de manière fidèle des figures historiques aussi complexes.

La question de la représentation historique reste d’actualité, et les débats autour de la diversité et de l’authenticité continueront de faire surface dans l’industrie du divertissement. Le film Hannibal de Netflix, lors de sa sortie en 2025, sera probablement scruté de près, et les discussions sur la représentation historique ne manqueront pas de rebondir.

Article précédentChoc Tarifaire à Paris : Le Ticket de Métro à 4 € pour les JO 2024
Article suivantRévélations Chocs sur Cyril Hanouna et TPMP : La Face Cachée de l’Empire Médiatique