blank

Les mouvements Rachad et MAK ont été classés comme étant des « organisations terroristes » par les membres du haut conseil de sécurité (HCS). Cette décision a été prise ce mardi, à la suite d’une réunion du HCS présidée par le chef de l’État.

Dans le communiqué sanctionnant cette réunion, le HCS indique qu’après avoir étudié les « actes d’hostilité et d’incitation commis par les soi-disant mouvements (Rachad) et (MAK) », il a été décidé de les classer comme « organisations terroristes », et de « les traiter comme telles ».

Il convient de rappeler que le ministère de la Défense nationale (MDN) avait accusé, le 25 avril dernier,  le MAK d’être impliqué dans « une dangereuse conspiration ciblant le pays. »

Article précédentLes barrages algériens remplis à plus de 70% (ministère)
Article suivantLes styles sociaux