Alors qu’il avait annoncé sa démission du poste de président de la fédération algérienne de football (FAF) jeudi, Charaf-Eddine Amara, a fait machine arrière en décidant de rester encore un moment.

Le président de la FAF a donc décidé de rester en place jusqu’à la prochaine assemblée générale extraordinaire, a rapporté hier la Gazette du Fennec.

Selon la même source, Amara a un but bien précis. Le patron de la FAF souhaite précipiter l’intégralité du bureau fédéral, dont certains éléments tentaient de profiter de son départ pour se placer sur l’échiquier.

Visiblement, Amara ne l’entend pas de cette oreille et veut s’assurer du départ de tous les membres du bureau fédéral comme annoncé dans le communiqué de la fédération jeudi.

Article précédentÀ l’occasion du mois de Ramadhan / grâce présidentielle pour 1 076 détenus
Article suivantLiban / le gouvernement déclare la banqueroute de l’État

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici