Hirak Algérie

Le lundi 17 mai est un autre jour sombre dans l’histoire du Hirak. Parmi les personnes arrêtées vendredi 14 mai, 44 d’entre elles ont été placées sous mandat de dépôt.  

Ainsi, 44 personnes ont été placées en détention préventive dans six wilayas du pays en une seule journée, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

À Alger, 14 sur 48 personnes présentées devant la justice ont été placées sous mandat de dépôt, alors qu’à Bordj Bou Arreridj cinq personnes sur 13 présentées devant le juge ont été placées en détention préventive.

À Sétif, Biskra, Constantine et Chlef, 25 personnes ont été placées sous mandat de dépôt, indique la même source.

Article précédentHôtel El-Djazair/ Le PDG fait face à de graves accusations
Article suivantBientôt sur Algerie-Focus.Com. Interview exlusif de Noam Chomsky