C’est un chiffre officiel que vient de révéler le ministère de la Santé. Pas moins de 13.000 Algériens sont partis à l’étranger pour se soigner au cours de ces dernières années. Ces Algériens ont fui les misères et souffrances de notre système de santé. 

Mais selon le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, cette tendance a fortement chuté en 2016 puisque il n’a enregistré que 268 cas seulement de malades ayant reçu des soins à l’étranger.  Il demeure difficile de vérifier ces prévisions optimistes car les prestations de nos hôpitaux ne se sont pas améliorées sensiblement en 2016. Et pourtant, les autorités sanitaires semblent  avoir dessiné toute une stratégie pour améliorer la prise en charge de nos patients. « Il faut trouver une solution en coordination avec le secteur privé pour que les malades n’aient plus à partir à l’étranger pour obtenir des soins et leur éviter ainsi tous les désagréments qui s’ensuivent », a expliqué à ce propos Abdelmalek Boudiaf selon lequel le ministère de la Santé prévoit de faire appel aux « professeurs de médecine exerçant dans le secteur privé » afin de « tirer profit de leur expérience dans de nombreux domaines, notamment celui de la formation ».

Originally posted 2017-02-05 14:51:41.