blank

Trois personnes ont été mises en détention provisoire, suite à l’incendie ayant causé la mort de huit personnes à Aïn Oulmène, dans la wilaya de Sétif le 1er février en cours. L’incendie a été déclenché par une explosion qui s’était produite dans un entrepôt clandestin contenant des lots de parfums.    

Le juge d’instruction du tribunal d’Aïn Oulmène a ordonné le placement sous mandat de dépôt de trois personnes dans l’affaire de l’explosion qui s’est transformée en foyer d’incendie meurtrier, dans le quartier des 583 logements situé dans la commune éponyme.

Les mis en cause sont le propriétaire d’un atelier de fabrication de parfum, de l’ouvrier chargé du stockage, ainsi qu’un cousin des victimes, a rapporté Ennahar, précisant que ces trois personnes sont, entre autres, poursuivies pour « stockage de produits dangereux sans autorisation ».

Article précédentPoudre de lait / 4 000 tonnes acheminées récemment vers l’Algérie
Article suivantEspagne / un mineur algérien accusé d’avoir causé la mort de 12 harragas