blank

Après le tollé provoqué par la large diffusion de la vidéo montrant l’imam de la mosquée d’El Hidaya, dans commune de M’Chedallah à Bouira en train de calomnier les spectateurs d’un gala musical organisé par les autorités locales sur une place publique non loin du lieu de culte après la prière des tarawih, ledit imam est revenu sur ses propos ce dimanche, en présentant ses excuses aux habitants de la commune.

Les informations erronées diffusées par plusieurs médias arabophones et selon lesquelles un imam a été assiégé dans sa mosquée et menacé pour avoir demandé de mettre fin à un gala se sont propagées comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux, installant un climat d’hostilité fait de commentaires racistes et d’injures.

Bien sûr, rien de cela n’était vrai et l’imam en question s’est présenté devant la population en présence des autorités religieuses après la prière d’Al Asr, ce dimanche, pour faire ses excuses.

Hier après la prière des tarawih, l’imam en question s’était saisi du haut-parleur de la mosquée pour traiter les spectateurs de « minables » de « racaille sous-développée sans éducation ni foi».

Article précédentLa pomme de terre à plus de 180 DA ! / L’APOCE appelle au boycott du tubercule
Article suivantFonction publique : versement des salaires selon la nouvelle grille indiciaire à partir du 1er mai