blank

Selon le directeur régional des barrages, Kamal Makrani, directeur de l’inspection et de l’intervention pour les barrages de l’Est, le taux de remplissage des barrages en Algérie après les récentes pluies qui se sont abattus sur plusieurs régions du pays a atteint 42%. Contrairement à l’Ouest et au centre, certains barrages de la région Est ont fait le plein.

Intervenant sur les ondes de la radio régionale de Sétif ce vendredi, le responsable a fait savoir que le volume atteint est de près de trois milliards de mètres cubes, dont 400 millions mètres cubes de cumuls supplémentaires durant les deux premières semaines d’avril.

Toujours selon la même source,  le taux de remplissage des barrages dans la région de l’Est a atteint 62%, alors qu’il est estimé dans la région de l’Ouest à 25%.

Toujours pour ce qui est des barrages de la région Est, il a expliqué que huit d’entre eux sont à plus de 80%, comme celui de Kesir dans la wilaya de Jijel, et celui de Beni Haroun, dans la wilaya de Mila qui a atteint 90% avec un volume de 790 millions de mètres cubes.

Concernant le barrage d’Ighil Emda  de Béjaïa, son taux de remplissage a atteint les 40%, a-t-il ajouté.

Article précédentSelon Charaf-Eddine Amara : Belmadi est bien parti pour rester à la tête de l’EN
Article suivantAéroport d’Alger : ils ont tenté de faire sortir illégalement d’importantes sommes d’argent et de l’or