Interdiction de Enrico Macias et de l’entrée de Patrick Bruel en Algérie… Pourquoi ?

    0
    Patrick Bruel

    Plus de 60 ans après son départ d’Algérie, le célèbre chanteur français Patrick Bruel a été autorisé à retourner dans sa ville natale de Tlemcen pour une visite de 5 jours. Ce retour est une occasion pour Bruel de renouer avec ses racines algériennes, bien que les autorités algériennes continuent de refuser l’accès à son confrère chanteur Enrico Macias.

    Bruel a grandi avec une amour profond pour l’Algérie, sans haine ni rancœur envers le pays de sa naissance. Cet amour lui vient de ses parents et grands-parents, qui l’ont élevé avec cette valeur. En dépit de cet amour, il a fallu plus de 60 ans pour que Bruel puisse enfin retourner en Algérie et visiter sa ville natale.

    Alors, pourquoi les autorités algériennes ont-elles autorisé Bruyal, mais refusent à Macias l’accès à son propre pays ? Les deux hommes partagent l’origine juive algérienne et sont des professionnels du chant et de l’art, mais ils diffèrent dans leur position sur certaines questions concernant l’Algérie. Bruel a été élevé pour aimer l’Algérie, tandis que Macias continue de professer son sionisme et son soutien à l’entité usurpatrice en Palestine.

    La question la plus importante est liée à la position des chanteurs français sur la question palestinienne. L’acceptation ou le rejet de la cause palestinienne est un signe clair pour les autorités algériennes quant à l’attitude de ces chanteurs envers le pays. Macias continue de financer l’armée sioniste en Palestine, ce qui est en contradiction avec les valeurs de l’Algérie et de sa révolution de libération.

    En conclusion, le retour de Bruel en Algérie est un moment important pour le chanteur, qui peut enfin renouer avec ses racines. Cependant, les différences dans les positions politiques des chanteurs restent un facteur important dans la décision des autorités algériennes quant à qui est autorisé à retourner en Algérie.

    Article précédentL’Algérie au centre des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Russie
    Article suivantNouvelle loi sur l’immigration en France: le gouvernement durcit les règles