Justice : condamné à six mois de prison, Rachid Nekkaz quittera la prison en novembre

0
Rachid Nekkaz
Advertisement

La Cour de Chlef a redu son verdict, ce dimanche, dans le procès en appel de Rachid Nekkaz. Sur le banc des accusés figuraient également l’avocat Abdelkader Chohra et l’activiste et infirmier personnel de Nekkaz, Hamza Djabri.  

Rachid Nekkaz a écopé d’une peine de six mois de prison ferme, ce qui fait qu’il quittera la prison le 14 novembre prochain après avoir purgé la totalité de sa peine, alors que l’avocat Abdelkader Chohra et Hamza Djabri, ont été condamnés à deux mois de prison avec sursis, selon ce qu’a indiqué l’avocate Zoubida Assoul.

Les trois mis en cause étaient poursuivis pour « attroupement non armé » et « trouble à l’ordre public ». Ils avaient tenu un sit-in devant la prison de Chlef pour « exiger la libération des prisonniers d’opinion ».

Lors du procès en première instance, Rachid Nekkaz avait été condamné à une peine d’un an de prison ferme, assortie d’une amende de 100 000 DA, alors que l’avocat Abdelkader Chohra et Hamza Djabri avaient été condamnés à six mois de prison avec sursis.

Article précédentDossier de l’automobile : Aïmene Benabderrahmane parle de « solutions radicales »
Article suivantVisas accordés aux Algériens : les précisions de la première ministre française