L’ancien patron de la gendarmerie nationale, Ghali Belkecir, a été condamné à 20 ans de prison par contumace par le tribunal militaire de Blida. Le général, qui est actuellement en fuite à l’étranger, était poursuivi dans des affaires de corruption et une affaire de haute trahison.

Dans cette dernière, on lui reproche la «détention d’informations et de documents confidentiels dans le but de les remettre à la disposition d’un agent d’un pays étranger», a rapporté El Watan, ajoutant que l’ancien patron de la gendarmerie nationale était entré en contact avec ces agents pour leurs divulguer des secrets d’État en contrepartie de l’asile politique.

Rappelons que Ghali Belkecir a dirigé la gendarmerie algérienne entre juillet 2018 et juillet 2019. Durant l’été 2020, un mandat d’arrêt a été lancé contre lui pour haute trahison dans le cadre de l’affaire de l’ancien aide de camp du général Gaid Salah, l’adjudant-chef Guermit Bounouira, qui a fini par être extradé de Turquie.