Ali Ghediri

Justice Algérie: Le procureur de la République siégeant au tribunal correctionnel de première instance près le tribunal de Dar El Beïda (Alger) a requis une très lourde peine de prison à l’encontre du candidat à l’élection présidentielle de 2019, le général à la retraite Ali Ghediri.

À l’issus de son réquisitoire, le représentant du parquet a requis une peine de sept ans de prison contre l’ancien directeur des ressources humaines au ministère de la Défense nationale poursuivi pour « atteinte au moral de l’armé en temps de paix ».

Arrêté en juin 2019, Ali Ghediria passé 27 mois en détenions provisoire à la prison d’El Harrach, puis celle de Koléa.