Le détenu politique Rachid Nekkaz a été transféré ce mardi de la prison de Koléa (Alger) à l’établissement pénitentiaire d’Aflou dans la wilaya de Laghouat.

Les avocats de l’activiste politique n’ont pas été informés de ce transfert, affirme Me Khelifi Ahmed, précisant que c’est le frère de Rachid Nekkaz qui a sonné l’alerte.

Détenu depuis décembre 2019, le procès de Rachid Nekkaz n’a toujours pas été programmé. Une demande de remise en liberté provisoire a été introduite pas la défense, mais la requête a été rejetée.Rachid Nekkaz est poursuivi pour “incitation à attroupement non armé” et “publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale”, entre autres accusations.