Selon l’ancien ministre de la Défense nationale, Khaled Nezzar, le terrorisme perdurera encore longtemps dans le monde tant que la question palestinienne n’est pas encore réglée. « Une solution à ce problème d’une manière juste et équitable réduirait sensiblement, sinon définitivement le terrorisme », a-t-il analysé sur Algérie-Patriotique, le site d’information appartenant à son fils Lotfi Nezzar. 

Celui qui fut parmi les planificateurs de l’interruption du processus électoral en janvier 1992 explique la propagation de la menace terroriste par  « le parti pris des Occidentaux et, surtout, des Américains » dans le conflit israëlo-palestinien. « Un parti pris non seulement inexplicable, mais aussi insupportable aux yeux de tous les musulmans« , a-t-il dénoncé. « Tout ceci explique la radicalisation de certains dont je n’approuve aucunement la doctrine et le comportement criminel. Nous avons été les premiers à en payer le prix. Les musulmans sont les premiers à pâtir de ce phénomène. Les pertes se comptent par centaines de milliers de morts et des pays sont entièrement ravagés », rappelle encore Khaled Nezzar qui n’a, pas, manqué de souligner que la cause palestinienne est « noble et juste ». Elle « est celle de tous les musulmans dont El-Qods est le berceau. Il est incompréhensible, voire inadmissible, pour les musulmans que le pèlerinage au troisième lieu saint de l’Islam leur soit interdit. La politique inique que mène Israël en terre occupée est encouragée et soutenue par un Occident donneur de leçons », déplore-t-il en dernier lieu.

Originally posted 2015-11-21 09:39:56.

Article précédentHirak : proposition pour l’élaboration d’une feuille de route consensuelle
Article suivantL’entraîneur du Cameroun se confie/ « Franchement, je m’attendais à plus de la part d’une équipe comme l’Algérie »