La France se rapproche de l’Algérie au détriment du Maroc : tensions diplomatiques en vue

    0
    France Maroc

    La France tourne-t-elle le dos à son allié marocain au profit de l’Algérie ? C’est en tout cas ce qui se dessine depuis ces dernières années, alors que Paris se rapproche de son voisin algérien pour faire face aux crises sécuritaires qui secouent la région du Sahel et à la crise énergétique consécutive à la guerre en Ukraine.

    Ce changement de cap de la France, qui avait traditionnellement une alliance forte avec le Maroc dans la lutte contre le terrorisme, a été mis en lumière par la récente décision du Parlement européen de condamner les violations des droits de l’homme et de la liberté de la presse au Maroc. Les députés européens de la majorité du parti du président français ont voté en faveur de la décision, qui n’est pas passée inaperçue à Rabat.

    Le Maroc, qui reproche à la France de ne pas avoir été claire sur sa position concernant la question du Sahara Occidental contrairement à d’autres pays, se retrouve dans une situation délicate. Les relations entre les deux pays sont entrées dans une période de stagnation pour diverses raisons, notamment la question du Sahara Occidental, qui a conduit le Maroc à construire ses partenariats en fonction des positions des pays sur cette question.

    Malgré la récente visite du ministre français des Affaires étrangères au Maroc, des signes de tension ont été constatés. Une visite de la Direction générale de l’armement et de la coopération judiciaire française a été annulée ces derniers jours, confirmant les craintes de Rabat quant à l’avenir de la relation franco-marocaine.

    La France, qui cherche à consolider son influence dans la région, semble donc avoir fait un choix stratégique en se rapprochant de l’Algérie. Reste à voir si cette nouvelle alliance sera durable et bénéfique pour les deux pays. En tout cas, la France prend un risque en abandonnant son allié traditionnel marocain au profit d’une relation incertaine avec l’Algérie.

    Article précédentL’Algérie réussit à expulser « Israël » d’un important sommet africain
    Article suivantLe Wydad Casablanca en Algérie : Hafid Derradji dénonce la Fédération marocaine