La justice refuse de libérer abdelmadjid sidi saïd et son fils

0
abdelmadjid sidi saïd
Advertisement

Algerie: mercredi, le Conseil judiciaire d’Alger a refusé de libérer l’ancien secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens, abdelmadjid sidi saïd, qui a été arrêté avec son fils Djamil pour corruption.

Alors que son fils Hanafi est toujours sous contrôle judiciaire, et Ramin est en cavale en France, selon des sources médiatiques.

Le 13 mai, sidi saïd a comparu devant le Conseil de la magistrature, accompagné de ses deux fils, pour être entendu sur leur implication dans la conclusion de deux transactions suspectes avec les sociétés Moblis et Sonatrach.

Des sources ont révélé que l’affaire qui a renversé sidi saïd est l’affaire de la société de publicité détenue par son fils, dénommée « All in », qui fournissait des services de médias avec « Mobilis » et « L’Union générale ». des Travailleurs algériens, et ces accords ont touché. » des soupçons de corruption.

Ramin sidi saïd a profité de sa position à l’époque, car l’agence a pu conclure un contrat avec Mobilis pour financer un programme télévisé qui a coûté plus de 6 milliards de centimes, mais il n’a pas vu la lumière, et cela est considéré un gaspillage d’argent public, selon les médias.

Article précédentJournée de l’Afrique.. Lamamra : L’Algérie sera partie prenante du projet civilisationnel du continent
Article suivantLe prédicateur omar abdelkafi en visite prochaine en Algérie