La Tunisie retire son ambassadeur du Maroc

0
le président tunisien Kais Saied
Advertisement

La Tunisie a annoncé le retrait de son ambassadeur de Rabat, en réponse à la convocation par le Maroc de son ambassadeur en Tunisie pour consultations.

Hier, le Maroc a rappelé son ambassadeur en Tunisie pour consultations, après que le président tunisien Kais Saied a reçu son homologue sahraoui Ibrahim Ghali.

Ibrahim Ghali participe au « Tokyo International Symposium on Development in Africa » organisé en Tunisie.

A son arrivée à l’aéroport international de Carthage, le président sahraoui a été reçu par le président tunisien Kais Saied, où les deux présidents se sont entretenus dans la salle d’honneur de l’aéroport, selon l’Agence de presse sahraouie.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a publié un communiqué en réponse à la déclaration de son homologue marocain, concernant la réception par le président tunisien de son homologue sahraoui.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a exprimé son rejet des accusations contenues dans la déclaration marocaine selon lesquelles la Tunisie aurait adopté une position agressive envers le Maroc.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a déclaré qu’il n’acceptait pas d’ingérence dans ses affaires intérieures.

Dans sa déclaration, la Tunisie a affirmé son attachement aux résolutions des Nations Unies et de l’Union africaine sur le Sahara occidental.

La déclaration tunisienne concluait : « La Tunisie affirme qu’il n’y a aucune justification logique à la déclaration marocaine, d’autant plus que la Tunisie a respecté toutes les dispositions liées à l’accueil du sommet de la TICAD 8 conformément aux références juridiques africaines liées à l’organisation des sommets, des conférences et du partenariat. réunions. »

Article précédentMagazine Africain: L’Algérie est sur le point de rejoindre le groupe des BRICS
Article suivantMétéo : retour des températures caniculaires dans plusieurs wilayas jusqu’à mercredi