Joignant leurs compétences scientifiques et matérielles respectives, les Algériens et les Sud-africains ont relevé le défi de réaliser le premier drone supersonique africain qui devra voir le jour en Algérie d’ici 2016.

Pour la première fois de son histoire, l’Algérie verra sur son territoire la fabrication du premier drone supersonique africain. C’est ce qu’a annoncé M. Hafidh Aourag le Directeur général de la Recherche scientifique et du Développement technologique (DG-RDST). S’exprimant en marge de la clôture du Salon international des Véhicules aériens autonomes (UAV), dimanche dernier, à Oran, Hafidh Aourag a souligné que « dans le cadre de la coopération scientifique avec l’Afrique du Sud, l’Algérie se chargera de la fabrication du premier drone supersonique en abritant la plateforme technologique de fabrication des moteurs de ce type d’appareils à usage tactique innovant ».

Le directeur de la RSDT a ajouté que c’est l’Institut d’aéronautique de l‘Université de Blida qui accueillera le site d’implantation de la plateforme de production où la mise en place des équipes mixtes est prévue le 1er janvier 2015 pour un délai de réalisation de 18 mois

Précisant qu’une convention de coopération scientifique entre l’Afrique du Sud et l’Algérie a été signée vendredi dernier au Centre des conventions d’Oran (CCO) « Mohamed Benahmed », à l’inauguration du Salon international dédié aux « UAV », M. Aourag a déclaré que les Algériens et les Sud-africains joindront leurs efforts et profiteront de leurs expériences et savoir-faire respectif pour mener à terme ce projet innovant et parvenir à la réalisation du premier drone africain tout en respectant les délais prévus.

M. Aourag a, par ailleurs, déclaré que la conception des autres types de drones est parfaitement maîtrisée en Algérie et que seul « ce type de drone considéré comme le plus rapide en raison de ses turbo-réacteurs qui leur permettent d’atteindre une vitesse importante doit être maîtrisé par l’Algérie ». S’exprimant sur le déroulement du Salon international des UAV qui a été organisé dans le cadre du 60ème anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er novembre 1954, le directeur général de la Recherche scientifique et du Développement technologique s’est dit satisfait de l’écho qu’a eu cet événement auprès du grand public.

 

Originally posted 2014-11-03 11:43:57.

Article précédentVidéo. Fellag : « Ce ne sont ni les Algériens ni les Kabyles qui ont tué ce pauvre Monsieur Gourdel »
Article suivantWest Ham: Halliche dans le viseur