L’Algérie annonce le retour des opérations commerciales avec l’Espagne

0
algerie espagne
Advertisement

Aujourd’hui, vendredi, l’Algérie a levé le gel des opérations d’exportation et d’importation avec l’Espagne, sur fond de crise diplomatique récente entre les deux pays, après le changement de position espagnole sur l’étrange dossier du Sahara Occidental.

Selon l’Association professionnelle des banques et des institutions financières, les ordonnances visant à empêcher les opérations d’exportation et d’importation vers et depuis l’Espagne et à empêcher la domiciliation bancaire ont été gelées.

L’Association professionnelle des banques et des établissements financiers avait auparavant émis une instruction aux dirigeants des banques et des établissements financiers, leur demandant d’empêcher tout processus de domiciliation bancaire pour l’importation ou l’exportation vers et depuis l’Espagne.

Association professionnelle des banques et des institutions financières

 

L’Association professionnelle des banques et établissements financiers a souligné la nécessité de prendre toutes les mesures nécessaires pour appliquer strictement cette procédure.

Les relations algéro-espagnoles connaissent depuis quelques mois une stagnation sans précédent, principalement causée par le soutien espagnol à la proposition marocaine d’autonomie au Sahara Occidental.

L’Algérie a blâmé le gouvernement espagnol pour la tension dans les relations, en raison de ce qu’elle a décrit comme une répudiation politique et morale des responsabilités historiques de l’Espagne en tant qu’ancien colonisateur de la région.

L’Algérie a également exprimé sa colère face au propos « qualifié d’inacceptable » du ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Alparis, qui est considéré comme une insulte à la personne du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

L’Algérie avait décidé il y a quelques semaines de suspendre le traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne, conclu le 08 octobre 2002 avec le Royaume d’Espagne.

La présidence algérienne a précisé que l’Algérie a décidé « de procéder à la suspension immédiate du traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération conclu en octobre 2002 avec le pays européen, qui a déterminé le développement des relations entre les deux pays ».

On s’attend à ce que la crise entre l’Algérie et l’Espagne dure encore de nombreux mois, d’autant plus que le gouvernement algérien exerce actuellement une pression en position de force.

Article précédentMedia: Mohammed ben Salmane en visite officielle en Algérie ce vendredi
Article suivantFootball: L’équipe nationale algérienne ne joueront pas contre la Belgique