L’Algérie Élue au Conseil des Gouverneurs de l’AIEA pour 2023-2025 : Un Engagement en Faveur de la Sécurité et du Développement Durables

0
L'Algérie Élue au Conseil des Gouverneurs de l'AIEA pour 2023-2025 : Un Engagement en Faveur de la Sécurité et du Développement Durables

Dans une décision unanime lors de la 67ème session de la Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à Vienne, l’Algérie a été élue au Conseil des gouverneurs de l’organisation pour la période 2023-2025. Cette élection marque un jalon significatif dans l’engagement de l’Algérie en faveur de la sécurité nucléaire et du développement durable.

Un Accord unanime pour l’Algérie

Lors de cette session historique, qui s’est tenue du 25 au 29 septembre 2023, les membres de l’AIEA ont fait preuve d’un fort consensus en élisant l’Algérie au Conseil des gouverneurs. Cette décision reflète la confiance de la communauté internationale dans le rôle que peut jouer l’Algérie dans la promotion de l’utilisation pacifique de l’énergie atomique.

Le ministère de l’Énergie et des Mines de l’Algérie a annoncé cette élection dans un communiqué, mettant en avant l’importance de cette nomination pour le pays.

Le Soutien du Groupe Africain

L’Algérie a bénéficié du soutien du Groupe africain des représentants permanents auprès de l’Agence à Vienne. Ce soutien régional souligne l’importance de la solidarité africaine dans les affaires internationales.

L’élection de l’Algérie au Conseil des gouverneurs de l’AIEA est un ajout significatif aux précédentes réalisations du pays sur la scène internationale. En effet, l’Algérie est déjà membre du Conseil des droits de l’homme et membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Un Engagement en Faveur de l’Afrique et du Développement Durable

Après cette élection, le délégué permanent de l’Algérie à Vienne, Larbi Latroch, a exprimé l’engagement total de l’Algérie à représenter l’Afrique au sein de l’AIEA. Il a souligné que l’Algérie, en coordination avec les autres membres africains de l’organisation, défendra les intérêts du continent de manière sincère, dévouée et responsable.

L’Algérie s’engage également à tirer profit des utilisations pacifiques offertes par la technologie nucléaire, en accord avec les objectifs de développement durable. Cette approche reflète l’engagement continu de l’Algérie envers la sécurité nucléaire et son désir de contribuer positivement aux enjeux mondiaux.

L’élection de l’Algérie au Conseil des gouverneurs de l’AIEA pour la période 2023-2025 marque un moment important pour le pays et pour l’Afrique. Elle témoigne de l’importance de la coopération internationale dans le domaine de l’énergie atomique et de la volonté de l’Algérie de jouer un rôle actif dans la promotion de la sécurité nucléaire et du développement durable. Cette nomination ouvre de nouvelles opportunités pour l’Algérie de contribuer de manière significative aux objectifs de l’AIEA et de l’ensemble de la communauté internationale en matière de sécurité et de technologie nucléaire.

Article précédentL’Algérie Facilite l’Obtention de Visas Touristiques pour le Sud du Pays
Article suivantL’Arabie saoudite et la controverse du billet de 20 riyals : Un changement de cap sur le Sahara occidental ?