L’Algérie exporte pour la première fois du gaz argon vers la France et l’Italie

0
Advertisement

Algerie: Le complexe « Ryan Oaks », spécialisé dans la production de gaz médicaux et industriels, a réussi le premier acheminement de gaz argon (un gaz rare utilisé dans les activités pétrochimiques) vers la France et l’Italie.

Selon un communiqué de la direction du bateau situé dans la banlieue de Betiwa, à Oran, deux conteneurs de deux réservoirs (Iso-Tank) d’une capacité de plus de 20 tonnes chacun, ont été acheminés vers la France et l’Italie, notant que ces deux opérations « seront suivies d’autres expéditions qui s’étaleront jusqu’en décembre 2023 ».

« D’autres clients européens ont confirmé leurs demandes, et nous les enverrons dès que nous aurons obtenu les licences d’exportation », ajoute le communiqué, ajoutant que l’usine dispose d’un laboratoire de contrôle qui s’assure que la qualité des produits est conforme par des tests et des analyses de conformité.

Il est à noter que l’usine de Ryan Oaks, lancée en 2017, est entrée en phase d’exploitation au cours du second semestre 2021, contribuant ainsi à répondre à la demande en oxygène pendant la pandémie de Covid-19.

Cette usine, située dans la zone de Betioua (Oran), occupe une superficie de plus de 24 000 mètres carrés.En plus de l’aile administrative, on compte 5 unités dédiées à la séparation de l’air, principalement pour la production d’oxygène, la production de dioxyde d’azote, dioxyde de carbone et acétylène, en plus du remplissage et du mélange de gaz médicaux et industriels.

Ces matériaux sont principalement destinés aux secteurs de la santé, des industries alimentaires, de l’énergie, de la pétrochimie, de l’environnement et de l’agriculture, ainsi qu’aux gaz destinés à des usages particuliers.

Article précédentL’anglais à l’école primaire: Les directions de l’éducation commencent à embaucher des titulaires d’une licence
Article suivantUn physicien espagnol appelle à l’invasion de l’Algérie