L’Algérie sous l’emprise du Marché Noir des Devises : l’Euro et le Dollar en Flèche

    0
    L'Algérie sous l'emprise du Marché Noir des Devises : l'Euro et le Dollar en Flèche

    Dans le paysage économique complexe de l’Algérie, le marché noir des devises conserve son hégémonie, influençant le taux de change et ayant un impact direct sur la vie quotidienne des Algériens.

    Cette place de choix qu’il occupe est renforcée par des taux de change élevés par rapport à ceux des banques officielles. Au cœur de cette situation, l’euro bat des records tandis que le dollar américain s’envole à des hauteurs vertigineuses.

    Les Cours du Jour

    Ce vendredi 8 décembre, l’euro est au sommet du marché noir. Sur la place du Square Port-Saïd à Alger, il s’échange à 236 dinars à la vente et 234 dinars à l’achat. Pendant ce temps, le dollar américain bat lui aussi un nouveau record en s’échangeant à 218 dinars à l’achat et 221 dinars à la vente. La livre sterling, quant à elle, se négocie à 262 dinars à l’achat et 265 dinars à la vente, connaissant une relative stabilité. Enfin, le dollar canadien reste stable avec un taux de 156 dinars à l’achat et 158 dinars à la vente.

    Ces taux élevés témoignent de la prépondérance du marché noir dans les opérations de change en Algérie. Malgré les annonces sur l’ouverture imminente de bureaux de change officiels et les tentatives pour éliminer le marché noir, celui-ci continue de prospérer, fonctionnant selon ses propres règles.

    Les Facteurs en Jeu

    Plusieurs facteurs contribuent à cette hausse des taux de change sur le marché noir, même si ce marché reste chaotique et difficile à prévoir. La demande de devises étrangères a explosé, poussant ainsi les taux à la hausse. Cependant, il est important de noter que les dernières annonces concernant l’ouverture des bureaux de change officiels n’ont pas réussi à inquiéter le marché noir.

    Selon Laaziz Faid, devant les députés, seuls certains citoyens seront autorisés à échanger leurs dinars en devises une fois les bureaux de change ouverts. Les voyageurs à l’étranger pourront le faire, mais dans les limites de l’allocation touristique. Les étudiants pourront également effectuer des échanges pour payer leurs frais de scolarité à l’étranger, de même que les enseignants pour leurs missions à l’étranger. Les patients ayant un suivi médical auront également cette possibilité.

    Les Cours des Devises au 7 Décembre 2023

    Voici les taux de change des principales devises sur le marché noir au 7 décembre 2023 :

    • Euro : 234 DZD à l’achat / 236 DZD à la vente
    • Dollar Américain : 218 DZD à l’achat / 221 DZD à la vente
    • Livre Sterling : 262 DZD à l’achat / 265 DZD à la vente
    • Dollar Canadien : 156 DZD à l’achat / 158 DZD à la vente

    Il est important de noter que ces taux de change peuvent varier en fonction de l’emplacement et des modalités de l’opération de change. Les taux mentionnés ici ne s’appliquent qu’au marché informel des devises du Square Port-Saïd à Alger et peuvent différer des taux pratiqués ailleurs en Algérie.

    Les Taux de Change Officiels

    Sur le marché officiel, les taux de change sont également en mouvement. Au 7 décembre 2023, voici les taux officiels de quelques devises :

    • Euro (EUR) : 145,14 DZD
    • Dollar Américain (USD) : 134,47 DZD
    • Dollar Canadien (CAD) : 99,15 DZD
    • Livre Sterling (GBP) : 169,47 DZD

    Ces taux officiels peuvent fluctuer en fonction des politiques de change de la Banque d’Algérie.

    Conclusion

    Le marché noir des devises en Algérie maintient sa suprématie malgré les tentatives de régulation. L’euro atteint des sommets, tandis que le dollar américain poursuit son ascension. La demande élevée de devises étrangères et les incertitudes économiques contribuent à cette situation. Les annonces sur l’ouverture des bureaux de change officiels n’ont pas réussi à ébranler ce marché parallèle, qui reste un acteur majeur de l’économie algérienne. L’avenir du taux de change en Algérie reste incertain, mais il est clair que le marché noir conserve sa prépondérance pour le moment, continuant d’influencer la vie quotidienne des Algériens.

    Article précédentLa Menace d’une Grève Illimitée au Québec : Le Front Commun Appelle à l’Action
    Article suivantGemini : Comment Accéder à l’Intelligence Artificielle de Google