Algérie –Burkina Fasso

Le président de la Fédération burkinabè de Football (FBF), Lazare Banssé, a violemment attaqué les verts, quelques semaines avant le choc Algérie –Burkina Fasso, pour le compte de la sixième journée des éliminatoires pour la coupe du monde 2022. Pour Banssé, la sélection algérienne est modeste quand elle joue en dehors de ses stades « dangereux ».

« L’Algérie gagne dans ses stades à cause d’un mauvais terrain. Cette équipe est moyenne quand elle joue dans d’autres stades, et vous avez vu quand on a joué contre elle, nous aurions pu gagner avec trois buts, si la chance était de notre côté. », a-t-il dit.

Et d’ajouter que « les stades algériens sont dangereux pour nos joueurs actifs dans les équipes internationales les plus fortes. Je promets à nos fans que nous allons les rendre heureux et pourquoi pas ce qualifier pour l’événement mondial. ».

Il faut, cependant, noter que la sélection nationale occupe conjointement la tête du classement du groupe A, à égalité de point avec le Burkina Faso (10 pts), au terme de la 4e journée, mais avec une différence de buts favorable pour les verts.