Houda Feraoun

Le tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict dans l’affaire de l’ancienne ministre de la Poste et des Télécommunications Imane Houda Feraoun. L’ancien patron d’Algérie Telecon et celui de Mobilis ont également été jugé dans le cadre de cette affaire.

L’ancienne ministre a été condamnée à une peine de trois ans de prison ferme, assortie d’une amende de 500 000 DA.

De son côté, l’ancien directeur général d’Algérie Télécom, Kebbal Tayeb a écopé d’une peine de cinq ans de prison ferme avec ordre de dépôt après l’audience pour des faits liés à un abus de fonction. Le mis en cause a, cependant, été acquitté des accusations de corruption, dilapidation de deniers publics et d’octroi d’indus privilèges.

S’agissant de l’ancien directeur général de Mobilis et le chef du comité de négociation et ses membres, le tribunal a prononcé un acquittement. Les sociétés chinoises Huawei et Zte ont, cependant, été condamnées à payer une amende de quatre millions de dinars et une indemnité au trésor public de 10 millions de dinars.