Le Conseil des Contributions de l’Etat sauve le complexe TONIC et 15 autres institutions

0
Tonic
Advertisement

Algérie: Le ministre de l’Industrie et de l’Industrie, Ahmed Zghdar, a annoncé l’adoption de plans nationaux de relance qui incluront 15 entreprises industrielles publiques, dont le complexe « Tonic » .

Zghdar a déclaré que les institutions reprendront leurs activités avant la fin de l’année en cours, après que le Conseil des contributions de l’État aura approuvé des plans pour les relancer.

Dans un communiqué de presse en marge d’une visite de travail dans l’Etat de Tipasa, le ministre a indiqué que son secteur comptait 51 établissements publics suspendus d’activité en raison des déboires et difficultés financières qui s’étaient accumulés au cours des périodes précédentes, notant que 15 établissements verront le jour reprise de leurs activités avant la fin de l’année en cours grâce à un plan de redressement approuvé par le Conseil des Contributions de l’Etat.

Il a déclaré : « L’État n’abandonnera pas ces complexes industriels, selon une feuille de route basée sur l’efficacité économique et financière, dans le cadre de l’accompagnement du gouvernement pour surmonter les difficultés et les obstacles et les pousser à nouveau à retrouver leur place dans le local, marché régional et, pourquoi pas, international.

Le ministre a assuré aux 1881 ouvriers du complexe industriel de Tonic de ne pas les abandonner, notant qu' »il a été décidé d’adopter un plan d’action pour sauver l’usine et lui redonner son éclat ».

Il a ajouté : « Le plan marquera un changement radical pour les responsables de la gestion, après avoir prouvé leur inefficacité à incarner le schéma d’efficacité précédent, et lancé une expertise économique qui sera prête au cours du mois de juin prochain avant d’être présentée au Conseil des contributions de l’État pour assurer que les banques accompagnent leurs investissements et garantissent le paiement des salaires des travailleurs. »

La feuille de route exige également, selon le ministre, la conclusion d’une convention avec les gestionnaires, par laquelle ils s’engagent sur la rentabilité économique et financière.

Le ministre de l’Industrie a expliqué que le plan comprend l’augmentation des capacités de production du complexe « Tonic », actuellement estimée à 4%, lors de l’exploitation de l’ensemble de ses 10 unités, et le lancement de l’activité de récupération du papier sur l’ensemble du territoire national pour réduire la facture d’importation des matières premières. matériaux.

Article précédentLa FAF révèle la raison de l’absence de Riyad Mahrez des matches d’Ouganda et de Tanzanie
Article suivantAbdel Hamid Dabaiba.. C’est ce que Abdelmadjid Tebboune m’a conseillé