Le général de corps d’armée Saïd Chanegriha appelle à une forte implication dans l’initiative de réunification

0
Chanegriha
Advertisement

Algerie: Aujourd’hui, dimanche, le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, a appelé les Algériens à s’engager résolument dans l’ initiative de réunification lancée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Dans un discours directif prononcé lors d’une visite de travail et d’inspection dans la deuxième circonscription militaire d’Oran, le général de corps d’armée Chanegriha a déclaré : « J’exhorte tous les chers fils du pays à donner la priorité à l’intérêt supérieur du pays et à s’engager résolument dans cette initiative sincère inspirée par les valeurs de notre ancienne nation et les principes de notre révolution éternelle. »

Le porte-parole a ajouté : « Renforcer les bases de la nouvelle Algérie est la responsabilité de chacun, et tous ses fils fidèles participent à sa construction, en s’appuyant sur la sincérité de la loyauté et la noblesse des sentiments dans leurs âmes ».

Le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a souligné que « nos ennemis sont pleinement conscients que le secret de notre force réside dans notre unité, et ils travaillent à frapper cette unité en diffusant un discours de sédition et de division ».

Il a poursuivi : « Ces complots et pratiques hostiles, et si leur arrière-plan devient visible, nous sommes tenus de les affronter fermement ».

Le 3 mai, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé le lancement d’une initiative baptisée « La Réunion » pour l’opposition algérienne qui se trouve à l’extérieur du pays.

L’agence de presse algérienne a déclaré: « La main du président est tendue à tout le monde, à l’exception de certaines personnes qui ont tourné le dos à la patrie et franchi les lignes rouges ».

Les partis de loyauté n’ont pas tardé à soutenir l’initiative du président, le parti de la majorité parlementaire, le Front de libération nationale, ayant annoncé son implication dans l’effort.

Le Parti du Rassemblement national démocratique a également annoncé son soutien à l’initiative, soulignant sa volonté de participer à un « dialogue politique global qui aborde tous les problèmes et tous les dossiers, veille à ce que les obstacles soient surmontés, mette fin à la haine et aux conflits, ouvre des horizons et renforce l’ambition de une nouvelle Algérie après avoir achevé le parcours de l’édification institutionnelle.

Article précédentL’armée américaine intervient pour résoudre la crise du lait dans le pays
Article suivant« L’Algérie envoie des messages à la Tunisie. » Le directeur du Centre d’études maghrébines évoque le refroidissement des relations entre les deux pays