blank

« Si une troisième guerre mondiale devait avoir lieu, elle impliquerait des armes nucléaires et serait destructrice ». Le propos a été tenu ce mercredi par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Dans une déclaration à l’agence de presse russe RIA, le chef de la diplomatie russe a dit que son pays a lancé « une opération militaire spéciale » contre l’Ukraine la semaine dernière, parce qu’il serait confronté à un « véritable danger » si Kiev venait à acquérir des armes nucléaires.

Une semaine après le lancement de son invasion de l’Ukraine, la Russie a déclaré que ses forces avaient pris le contrôle de la première grande ville mercredi, s’emparant de Kherson, dans le sud, alors que les combats faisaient rage dans le pays.

Depuis le début de la campagne russe le 24 février dernier, plus d’un demi-million d’Ukrainiens ont fui les combats.

Article précédentSur fond de conflit armé entre la Russie et l’Ukraine / le baril de pétrole algérien porté haut dessus de 110 dollars
Article suivantPétrole / les cours ont atteint des niveaux jamais atteints depuis 2013