La première ligne du Métro d’Alger a été achevée et sera opérationnelle après la résolution de « certains aspects » de sécurité liés à son exploitation, a assuré vendredi le ministre des Transports, Amar Tou. « Le Métro d’Alger a été achevé. Il reste cependant quelques aspects de sécurité à résoudre avant sa mise en exploitation », a déclaré M. Tou à la presse à l’issue d’une visite d’inspection sur le chantier de l’extension Haï El Badr-El Harrach de ce projet. Le ministre a, à cet effet, reconnu que « certains aspects » de sécurité liés à l’exploitation de la première ligne du Métro d’Alger étaient « complètement dépassés et nécessitent une révision ». D’une longueur initiale de 9,5 km, le projet du métro d’Alger devra desservir, sur dix stations, les communes de Bachdjarah, El Magharia, Hussein Dey, Sidi M’hamed et Alger-Centre.

APS

Article précédentCovid-19 / le ministre de la Santé prévient quant à l’apparition d’une quatrième vague
Article suivantÉmigration clandestine/ Inquiétudes en Italie suite à l’arrivée massive de harraga algériens