Le ministère de l’agriculture annonce une nouvelle procédure au profit des investisseurs du secteur

0
Agriculture
Advertisement

Algerie: le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a appelé les investisseurs et les agriculteurs intéressés par l’acquisition de matériel agricole importé à se rapprocher des services du ministère de l’Industrie pour déposer le dossier requis.

Le ministère a expliqué, dans un communiqué , que cette mesure s’inscrit dans le cadre « des objectifs fixés pour le développement des populations agricoles, qui sont d’une importance primordiale pour le pays ».

La même source ajoute que la décision du ministère intervient conformément au décret exécutif n° 21-200 du 11 mai 2021 qui modifie et complète le décret exécutif n° 20-312 du 15 novembre 2020, précisant les conditions et les modalités de bénéfice de la licence douanière pour les lignes de production et les équipements renouvelés.

Les intérêts du ministre Abdel Hafeez Hani ont déclaré qu’ils tenaient à fournir des équipements adéquats conformes aux exigences de la bonification des terres avec de grandes surfaces, en particulier dans les États du sud, notamment en ce qui concerne les cultures stratégiques.

Dimanche, le ministère de l’Agriculture a annoncé que tous les importateurs de matières agricoles d’origine végétale et animale, destinées à la revente, seraient dispensés de présenter le document délivré par l’Agence nationale pour la promotion des exportations dans le cadre du dossier adressé au règlement bancaire.

Le ministère a précisé, dans un communiqué, que cette instruction concerne tous les importateurs de matériels agricoles d’origine végétale et animale, y compris les semences, les plants, les matériels phytosanitaires à usage agricole et le matériel d’irrigation, ainsi que les animaux vivants, les aliments du bétail, les médicaments et les animaux. matériels de santé, destinés à la revente sous condition.

L’opération, selon le communiqué, s’inscrit dans le cadre de la stratégie visant à développer et diversifier l’économie nationale, en assurant la fourniture en temps voulu de ces matières premières de base aux agriculteurs, qui sont des éléments essentiels pour l’avancement du secteur agricole.

Article précédentLes Résultats de la tournée des Affaires étrangère algérienne dans deux pays d’Asie
Article suivantLe limogeage du directeur général en chef de l’aéroport d’Alger, Taher Allache