Le ministre des Affaires religieuses révèle les raisons du coût élevé du Hajj

0
ministre des Affaires religieuses
Advertisement

Algérie: Aujourd’hui, jeudi, le ministre des Affaires religieuses et des Dotations, Youcef Belmehdi, a révélé les raisons des coûts élevés du Hajj pour cette saison.

Belmahdi, lors de la supervision de la réunion du comité sectoriel chargé de prendre des dispositions pour le processus du Hajj, a expliqué que les coûts élevés sont dus à la crise mondiale qui a relevé le plafond des transactions économiques sur le marché.

Le ministre a ajouté que les répercussions de la crise sanitaire et sécuritaire dans le monde avaient fait grimper les prix du Hajj par rapport aux saisons précédentes.

Le premier homme du secteur a souligné que le coût du Hajj en Algérie est correct par rapport aux missions des autres pays islamiques.

Selon le porte-parole, l’Algérie a pu réserver les meilleurs forfaits Hajj disponibles à un coût abordable, a-t-il déclaré.

Youcef Belmehdi a souligné que le Hajj et la Omra Diwan tenaient compte de la situation sociale des citoyens, dans le cadre de la mise en place des meilleures conditions pour le bon déroulement du processus du Hajj.

L’office national du Hajj et de la Omra avait justifié l’augmentation significative des coûts du Hajj, en imposant de nouvelles taxes sur des services qui n’existaient pas auparavant.

l’Office national du Hajj et de la Omra a annoncé dans un communiqué qui lui a été délivré, mardi dernier, le coût du Hajj pour les pèlerins algériens dans la saison 1443 AH / 2022 AD, estimé à 856 100,00 DA, billet compris.

hier, mercredi, le Diwan a dévoilé, dans un communiqué, les modalités administratives des opérations du Hajj pour cette saison.

Le communiqué indique : « Le Bureau National du Hajj et de la Omra informe tous les pèlerins que le début des démarches administratives pour les opérations du Hajj pour cette saison se fera du jeudi 26 mai au samedi 04 juin, y compris le week-end, à l’exception de Vendredi 27 mai.

Les procédures ont suivi les étapes suivantes :

1- Se rendre aux intérêts de la municipalité pour obtenir un certificat de qualification pour effectuer les rites du Hajj pour cette saison.

2- Se présenter à la commission médicale d’Etat, muni d’un certificat de qualification délivré par les services de la commune, pour effectuer les examens médicaux et les vaccinations nécessaires à l’obtention d’un certificat de qualification sanitaire pour accomplir les rites du Hajj.

3- Rendez-vous au centre de vaccination contre le Corona Virus Covid 19 accompagné de :

Passeport biométrique.

carte d’identité nationale.

Pour obtenir le passeport sanitaire contenant le QR Code, et ceci pour les pèlerins ayant déjà pris le vaccin contre le Corona virus Covid 19.

Quant aux pèlerins qui n’ont pas encore été vaccinés, ils doivent se faire vacciner pour obtenir un passeport sanitaire.

4- Se rendre à l’agence de la Banque d’Algérie au niveau de chaque Etat pour payer le coût du Hajj, estimé à 856.100,00 DA, y compris le titre de transport, accompagné de :

Passeport biométrique.

Un certificat de qualification délivré par la municipalité.

Certificat de qualification sanitaire délivré par le comité médical de l’État.

Pour obtenir:

Paiement du billet du Hajj

Paiement du billet de voyage reçu

4- Rendez-vous aux intérêts du département pour obtenir le livre du Hajj, accompagné de :

Passeport biométrique.

Certificat de qualification pour la saison du Hajj 2022 délivré par les intérêts de la municipalité.

Une copie du certificat de qualification sanitaire délivré par la commission médicale de l’État.

Une copie du passeport sanitaire pour la vaccination COVID-19.

Une copie du reçu de paiement du billet du Hajj.

Une copie du reçu de paiement du titre de transport.

Document prouvant la relation avec l’accompagnateur.

Article précédentGouvernement espagnol : les relations avec l’Algérie vont bientôt revenir à la normale
Article suivantLe président Tebboune reçu par son homologue italien à Rome