Le président Tebboune autorise la réouverture des frontières terrestres dans ce cas seulement

0
frontières terrestres
Advertisement

Algérie Tunisie: Aujourd’hui, mercredi, la radio tunisienne Mosaïque FM a révélé que les autorités algériennes ont accepté de rouvrir les frontières terrestres avec la Tunisie et la Libye, pour effectuer des opérations d’exportation qui se font en devises fortes.

Dans un article publié sur le site de la radio, il est indiqué que le Premier ministre aymen abderrahmane a informé le ministre de l’Intérieur, Kamal Beljoud, que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait accepté de rouvrir les frontières terrestres dans le domaine commercial uniquement .

Les frontières terrestres avec la Tunisie et la Libye sont toujours fermées aux voyageurs des deux côtés, dans le cadre des mesures de prévention du virus Corona.

Au début de cette année, les autorités algériennes ont décidé de n’autoriser l’entrée et la sortie qu’aux citoyens algériens résidant en Tunisie et titulaires d’une carte de séjour, ainsi qu’aux Tunisiens résidant en Algérie titulaires d’une carte de séjour.

Un message officiel envoyé par le ministère de l’Intérieur aux autorités des États d’El Tarf et d’El Oued a souligné la nécessité de respecter strictement les mesures sanitaires, car les personnes concernées sont tenues de présenter un passeport sanitaire prouvant qu’elles ont reçu une vaccination contre Corona.

En plus de détecter une analyse « PCR » qui ne dépasse pas 36 heures, des équipes médicales seront également placées aux passages à niveau pour effectuer une analyse génétique rapide.

Le 4 mai, des citoyens tunisiens et des militants de la société civile ont organisé une manifestation et une manifestation symboliques depuis la ville de Nefta, dans le gouvernorat de Tozeur, jusqu’au poste frontière, « Hezwa », pour exiger l’ouverture des frontières terrestres entre les deux voisins.

L’un des organisateurs de la manifestation a révélé, dans un communiqué diffusé par la chaîne « Al-Hiwar Al-Tunisi », que les manifestants avaient envoyé un message aux autorités algériennes et tunisiennes, appelant à l’ouverture des frontières après le retablissement de la situation sanitaire.

Article précédentRefus de l’Algérie d’approvisionner la Tunisie en gaz.. Le ministère tunisien de l’Energie tranche la polémique
Article suivant« Aspire à dynamiser l’indépendance vis-à-vis de l’Algérie »… L’Espagne demande l’aide du Qatar