L’Agence tunisienne d’internet s’empare des identifiants Facebook, pour la plus vive inquiétude des opposants.
L’Agence tunisienne d’internet (AIT) est accusée de pirater ses utilisateurs pour les services de Yahoo!, Google et Facebook, indique Le Monde, qui s’appuie des informations de Tech Herald. Le magazine en ligne cite plusieurs spécialistes de la sécurité informatique. Le fournisseur d’accès AIT injecterait dans les pages du code javascript pour enregistrer les identifiants de connexion et les mots de passe.
AIT, qui dépend du ministère des Communications, est accusé par les défenseurs de la liberté et les opposants du président Ben Ali, de disposer d’un trop large pouvoir dans le pays. Ils accusent également la police de vouloir prendre le contrôle de leur pages Facebook, outil précieux de communication dans un pays soumis à la censure.
Le site de l’Agence tunisienne d’internet, lui, n’est plus accessible. Des opérations de militants ont été menées pour saturer le site.
La situation reste tendue en Tunisie. Cinq manifestants et un agent de sécurité ont été blessés vendredi au cours d’un affrontement, dans une localité proche de Sidi Bouzid.

Nouvelobs.com

Originally posted 2011-01-08 17:33:47.

Article précédentPrésidentielle 2019/ Chakib Khelil évoque pour la première fois son éventuelle candidature
Article suivantIsraël dresse des chiens pour s’attaquer à tous ceux qui prononcent l’expression «Allah Akbar»