Le Syndicat des enseignants du primaire appelle à activer la médecine du travail…Retour du débat sur la « retraite relative »

0
enseignants du primaire
Advertisement

Algérie: Le Syndicat National Indépendant des Enseignants du Primaire, qui relève du Ministère de l’Education Nationale, a appelé à la nécessité d’assurer le règlement de sept dossiers urgents avant la prochaine rentrée scolaire, afin d’offrir un environnement sain, confortable et sûr à près de 11 millions d’élèves, en accélérant la séparation de l’école primaire de la municipalité et en la rattachant au ministère de l’Éducation, et le retour au travail avec le système de retraite proportionnelle et l’activation de la médecine du travail dans les wilaya.

Le Syndicat National Indépendant des Enseignants du Primaire, présidé par Hamidat Mohamed, insiste, dans un communiqué publié ce samedi à l’issue de son Conseil National réuni en session ordinaire les 16, 17 et 18 août au Lycée « France Fanon » de Boumerdès, sur l’importance d’aborder tous les problèmes et de régler toutes les situations en suspens, notamment les plus urgentes avant la date de la prochaine rentrée scolaire, en commençant par un travail d’unification du classement des enseignants des trois phases d’enseignement et de restauration de la considération des enseignants dans le domaine de la promotion , missions et classification au sein du projet de loi organique sur les salariés appartenant aux fils spéciaux de l’éducation nationale, objet de modification et de complément, qui est censé être rendu public après trois sessions Au plus, avec une augmentation de la valeur des bourses et indemnités en proportionnelle au pouvoir d’achat, et la création de bourses adaptées à la réalité sociale et professionnelle.

Le syndicat appelle à prendre en compte ses propositions pour servir les aspirations de l’enseignant du primaire et accélérer leur concrétisation sur le terrain dans le cadre de la nouvelle loi fondamentale, en plus d’accélérer la séparation de l’école primaire de la municipalité et son annexion à la ministère de l’Éducation nationale, ainsi que d’accélérer le changement des programmes d’enseignement et des cursus et d’impliquer le syndicat dans certaines décisions qui concernent le professeur. En revanche, le syndicat « Sanapep » appelle à la nécessité de reprendre le travail avec retraite relative, retraite sans condition d’âge, et d’activer la médecine du travail dans les wilaya.

Le Syndicat apprécie la décision du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune d’inclure la langue anglaise dans la phase primaire, à partir de la rentrée prochaine, afin d’améliorer l’enseignement des langues étrangères dans notre pays, et souligne son encouragement, son suivi et son soutien à la même décision sur le terrain.

Article précédentInfluenceurs: pas de publicité sur Instagram et Tik Tok sans un registre de commerce
Article suivantLa visite de Macron en Algérie approche…Paris recherche un automne et un hiver chauds