L’équipe nationale algérienne: Un scandale au Qatar et Belmadi en colère

0
Belmadi en colère
Advertisement

Algerie Foot: jeudi, l’équipe nationale algérienne est arrivée dans la capitale qatarie, Doha, pour affronter l’équipe iranienne lors d’un match amical prévu le 12 juin.

Des sources fiables ont révélé que les éléments de l’équipe nationale sont arrivés aujourd’hui à l’aéroport de Doha au Qatar, et que les joueurs et le staff technique ont attendu plus d’une demi-heure à l’extérieur de l’aéroport car aucun bus n’était prévu pour les emmener à l’hôtel.

Les mêmes sources ont ajouté que l’entraîneur Djamal Belmadi ne sait pas où l’équipe s’entraînera et dans quel stade l’équipe iranienne affrontera.

Les sources ont indiqué que l’électeur national était en colère à cause de ce qui s’est passé à l’aéroport et de la mauvaise gestion de la Fédération algérienne de football .

Les scandales continuent en équipe nationale algérienne, après l’erreur qui a failli coûter des points aux Cubs de Belmadi pour le match contre l’Ouganda.

Le journaliste Hocine Djennad a déclaré que l’équipe nationale algérienne était proche de perdre sa confrontation avec son rival ougandais, sur le tapis à cause de la Fédération algérienne de football, notamment en raison du « laxisme » intervenu au sein de la commission d’arbitrage.

Djennad a confirmé que le trio égyptien d’arbitrage, mené par l’arbitre international Mahmoud Ali Mahmoud Ismail, n’avait pas trouvé ses écouteurs désignés pour communiquer entre eux pendant le match, environ une heure avant le début de la confrontation.

En l’absence de la technologie d’arbitre assistant VAR, les arbitres du match entre l’Algérie et l’Ouganda ont dû utiliser des écouteurs, ce que le chef du jury de la FAF n’a pas tenu à fournir à l’équipe d’arbitrage égyptienne, qui devait annuler définitivement la rencontre. .

Le critique sportif a poursuivi qu’un état d’alerte extrême s’est produit parmi les responsables de la Fédération algérienne de football, en raison de l’impossibilité de trouver les écouteurs, même après les avoir recherchés au siège de la FAF à Daly Ibrahim.

Aucun casque n’a été retrouvé au siège de la Fédération Algérienne du Jeu, car le chef du jury en « FAF » n’a pas révélé son sort après l’avoir remis à des personnes qui ne l’ont pas rendu jusqu’à présent, selon les déclarations du porte-parole.

Heureusement pour l’équipe nationale algérienne, qui a failli perdre les trois points du match sur le tapis, un appel a été passé au dernier moment à un arbitre algérien, qui avait ses écouteurs et les écouteurs de ses adjoints, afin de les amener à le stade 05 Juillet, théâtre du match Algérie-Ouganda.

Article précédentRaouraoua prend sa décision finale concernant son retour à la présidence de la FAF
Article suivantEN: Adam Ounas révèle sa blessure lors du match contre la Tanzanie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici