Les cliniques spécialisées en obstétrique pratiquent des tarifs extralégaux

0
cliniques spécialisées en obstétrique
Advertisement

Algérie: La Caisse Nationale d’Assurances Sociales a mis en garde les propriétaires de cliniques privées contre la demande de sommes d’argent supplémentaires pendant que les femmes enceintes accouchent de leurs nouveau-nés, au niveau des cliniques privées qui contractent avec elle.

Selon la dépêche datée du 9 août, adressée aux responsables des établissements hospitaliers privés pour prendre en charge la maternité, et signée par le directeur des paiements Jaafri Abdel Hafid, des sommes d’argent supplémentaires. , sur le montant forfaitaire prévu dans la convention les liant à la Caisse nationale d’assurances sociales des travailleurs salariés.

D’après la correspondance, ces pratiques sont totalement contraires à l’article 13 de la Convention, qui stipule expressément que la clinique est tenue de ne pas demander au bénéficiaire des sommes d’argent supplémentaires, pour le travail médical mentionné à l’article 13, qui est considéré comme une argument pour sa résiliation en application de l’article 28 du même accord.

Au vu de ce qui précède, le Fonds Kanas a appelé les cliniques et établissements hospitaliers, à se conformer aux conditions tarifaires précisées dans la convention conclue entre Kanas et les établissements hospitaliers privés, et à s’abstenir d’imposer des montants supplémentaires aux bénéficiaires qui supportent les obligations garantir.

Dans le même contexte, de nombreux croyants sociaux et ayants droit se plaignent de la demande de certaines cliniques dans de nombreux États, d’ajouter des sommes d’argent différentes selon le type de parrainage, qu’il s’agisse de cas normaux ou de césariennes, allant de 5 mille à 1,5 millions de centimes, ainsi que d’autres sommes Les installations et certains vaccins et autres médicaments, qui ont fait l’objet de plaintes par les concernés, concernant ces augmentations illégales.

Article précédentFeu de forêt: le nord d’Algérie Brule !!!
Article suivantCovid-19: Les Algériens boycottent la troisième dose du vaccin !