Les sanctions de l’UE contre la Syrie ne compromettent pas l’aide humanitaire

    0
    Union européenne

    Le commissaire de l’Union européenne à la gestion des crises, Janiz Lenarcic, a confirmé que les sanctions imposées par l’UE contre la Syrie ne sont pas destinées à affecter le flux de l’aide humanitaire vers le pays en crise.

    Dans une conférence de presse tenue à Gaziantep en Turquie, Lenarcic a expliqué que les sanctions visent les individus et les entités responsables de la persécution du peuple syrien.

    Lenarcic a également affirmé que l’Union européenne travaille en étroite collaboration avec le Programme alimentaire mondial des Nations unies pour coordonner la fourniture de l’aide. 3,5 millions d’euros ont déjà été alloués à la Syrie, avec la promesse de davantage à venir. Le responsable européen a souligné que l’UE se soucie avant tout de s’assurer que l’aide parvienne à ceux qui en ont besoin.

    En ce qui concerne les passages frontaliers entre la Turquie et la Syrie, Lenarcic a confirmé que le poste frontière de Bab al-Hawa est maintenant ouvert après des réparations de la route endommagée par un tremblement de terre. Cependant, il a admis que la réouverture complète des points de passage frontaliers faciliterait considérablement l’envoi d’aide humanitaire.

    L’UE témoigne également de sa solidarité avec la Turquie en envoyant de l’aide et en maintenant 38 unités de secours et médicales sur le terrain. La prochaine étape des opérations de solidarité comprendra la réhabilitation et la reconstruction, selon Lenarcic.

    Article précédentLa princesse héritière des Pays-Bas Amalia menacée par la puissante mafia marocaine de la drogue
    Article suivantLe président Tebboune appelle à l’unité palestinienne face aux défis actuels