l’Espagne a subi de gros pertes dans l’industrie de la céramique et le tourisme à cause de L’Algérie

0
Espagne
Advertisement

Les médias espagnols ont révélé que la crise des relations avec l’Algérie a causé de grandes pertes à l’industrie de la céramique et au tourisme en Espagne.

le journal espagnol « El Mundo  » a rapporté que la crise a touché le secteur de la céramique avec une valeur de 25 millions d’euros en seulement 50 jours.

La direction de l’hôtel de Valence a signalé que les réservations algériennes avaient disparu cet été.

La crise diplomatique qui a éclaté entre l’Espagne et l’Algérie en juin dernier a non seulement eu des répercussions dans le secteur de l’énergie, mais a également eu un impact sur l’industrie de la céramique et le tourisme , ajoute le journal.

Le 8 juin, l’Algérie a suspendu le traité d’amitié en réaction à la décision du gouvernement Pedro Sanchez de soutenir le plan d’autonomie du Maroc pour le Sahara occidental, et l’Association professionnelle des banques et entités financières (ABEF) a suspendu toutes les transactions avec l’Espagne.

Cette situation a laissé des pertes de 25 millions d’euros dans le secteur de la céramique, comme l’a confirmé Fernando Fabra, président de l’Association nationale des fabricants de céramique.

Fabra a expliqué qu’il y a environ huit millions d’euros de matériel bloqué qui attendent d’être envoyés en Algérie.

tourisme

Le journal espagnol a souligné qu’un autre secteur qui a un poids important dans le PIB de la communauté valencienne est le tourisme, qui a également été touché par la crise diplomatique avec l’Algérie.

La direction des hôtels de Valence a révélé la perte de milliers de touristes algériens, soulignant qu’en 2019, près de 20 000 visiteurs sont arrivés à l’aéroport d’Alicante, mais cet été aucun d’entre eux n’est arrivé.

Le nombre de touristes algériens en Espagne a diminué en 2020 et 2021 en raison de l’épidémie et atteint à peine 70 000 visiteurs à travers le pays, un nombre bien loin des 331 000 visiteurs qui ont visité l’Espagne en 2019.

Le journal a souligné que le conflit diplomatique entre les deux pays avait conduit à empêcher les agences de voyages de traiter avec l’Espagne, une décision rapidement annulée par le gouvernement algérien.

Cependant, conclut El Mundo, les agences de location algériennes sur la côte d’Alicante ont pratiquement disparu, selon les données fournies par Hosbec.

Article précédentLe Maroc et Israël renforcent la coopération dans le domaine de la sécurité
Article suivantFootball: L’échec de l’accord de licenciement d’Adam Ounas