Louisa Hanoune : L’Entretien en Coulisses avec Tebboune

0
Louisa Hanoune : L'Entretien en Coulisses avec Tebboune

Algérie: Un entretien politique de trois heures entre Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), et le président algérien Abdelmadjid Tebboune a récemment captivé l’attention du public. Lors de cette rencontre au sommet, qui a eu lieu le 13 décembre, les deux personnalités ont discuté de diverses questions, allant des droits de l’homme à l’économie, en passant par la situation au Sahara occidental et la question palestinienne.

Cependant, ce n’était pas une simple discussion protocolaire, mais plutôt une occasion pour Hanoune de présenter ses préoccupations et ses visions au président Tebboune, et pour Tebboune d’écouter attentivement.

Un Débat Franc et Ouvert

Selon Louisa Hanoune, l’entretien a été marqué par une atmosphère de franchise et d’ouverture. Elle a déclaré lors d’une conférence de presse qu’ils ont « discuté à bâtons rompus, sans tabous. » Cette conversation riche et libre a permis aux deux parties de partager leurs points de vue sur une multitude de questions, aussi bien nationales qu’internationales. Cette rencontre a été préalablement convenue lors de la cérémonie de célébration du 1er novembre, une date historique en Algérie.

Au cours de ces trois heures de dialogue, Louisa Hanoune a abordé plusieurs sujets sensibles. L’un des points importants qu’elle a soulevés est la question des détenus d’opinion. Elle a plaidé en faveur de leur élargissement, soulignant que le président Tebboune avait déjà pris de telles mesures après son élection en 2019. Elle espère que ces actions se poursuivront, afin de lever toute ambiguïté concernant la situation des droits de l’homme en Algérie.

Liberté d’Expression et Médias

Un autre point notable de la discussion a été la liberté d’expression et les médias. Louisa Hanoune a appelé à l’ouverture de la scène médiatique, en particulier pour les médias publics, afin de favoriser un débat plus large et une confrontation constructive des idées. Elle a souligné l’importance de permettre aux Algériens de débattre de toutes les questions, en prévision de l’élection présidentielle de 2024.

Le président Tebboune a rassuré Louisa Hanoune en affirmant que le droit de s’exprimer dans le respect de la souveraineté nationale était garanti pour tous les Algériens. Il a également précisé qu’aucune consigne de « blackout » n’avait été donnée, soulignant ainsi la volonté du gouvernement de permettre une diversité d’opinions dans le pays.

Reformes et Défis Économiques

Louisa Hanoune a également profité de cette occasion pour aborder plusieurs questions économiques et sociales importantes. Elle a évoqué l’inflation, les injustices perpétrées à l’encontre de certains commerçants, la confiscation de biens, les familles des « oligarques » et autres responsables emprisonnés, ainsi que le sort des travailleurs dont les entreprises ont été fermées. Elle a également discuté des startups, des prix du marché, et de l’ouverture du capital de certaines banques publiques.

Le président Tebboune a répondu en assurant qu’il n’avait aucune intention de renoncer au caractère social de l’État algérien ni de céder la décision économique du pays à des intérêts étrangers.

La Question Palestinienne

Enfin, Louisa Hanoune a également évoqué la situation en Palestine lors de son entretien avec le président Tebboune. Elle a plaidé en faveur de la levée de l’embargo sur le peuple palestinien et a exprimé son désir que la position de l’Algérie se distingue de celle de la Ligue arabe. Elle a évoqué le besoin du peuple palestinien de faire entendre sa voix et a demandé des mesures concrètes pour soutenir la Palestine.

Une mesure immédiate a été décidée : l’accueil en Algérie de 400 enfants palestiniens blessés, qui seront soignés dans les hôpitaux algériens.

En conclusion, Louisa Hanoune a tenu à préciser qu’elle n’était pas venue négocier, mais plutôt pour échanger des points de vue. Elle a également souligné qu’elle ne parlait pas au nom du président Tebboune.

Cet entretien en coulisses entre Louisa Hanoune et Abdelmadjid Tebboune souligne l’importance du dialogue politique et de la recherche de solutions pour les défis auxquels l’Algérie est confrontée. Les débats et les échanges d’idées sont essentiels pour la construction d’un avenir meilleur pour le pays.

Article précédentSahara Occidental : La Belgique dans le Collimateur du Roi du Maroc
Article suivantZineb El Rhazoui : Retrait du Prix Simone Veil et Débat sur la Liberté d’Expression