virus Corona

Algérie: Un membre du Comité scientifique de surveillance et de suivi du virus Corona, le Dr Elias Akhamukh, a mis en garde contre l’émergence de nouvelles mutations résultant de la convergence de deux anciennes mutations « Covid », notamment dans les pays à faible taux de vaccination.

Dans une interview accordée à Radio Constantine, Akhamokh a expliqué que le virus se déplace par vagues saisonnières, et malgré les signes d’éclatement de la crise sanitaire, la pandémie n’est pas terminée et le virus continuera de circuler pendant des mois ou des années.

A l’occasion de l’Aïd Al-Fitr, le président Abdelmadjid Tebboune a adressé des félicitations particulières au personnel médical à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr, dans lesquelles il a affirmé la victoire de l’Algérie sur l’épidémie de Corona, et il a déclaré dans un tweet via son compte personnel sur Twitter, « Dieu merci, nous avons vaincu victorieusement l’épidémie grâce à l’Armée blanche et à ses grands sacrifices. »

L’Algérie connaît, selon les chiffres officiels annoncés, une baisse importante du nombre de blessés , ces derniers temps, atteignant parfois zéro blessé et victime par jour, alors que le taux d’infection a dépassé les 2 000 cas par jour lors de la dernière vague qui s’est caractérisée par l’émergence du « Omicron » muté.

Un membre du Comité scientifique de surveillance et de suivi du virus Corona a qualifié cette stabilité de la situation épidémiologique de « la fin de la quatrième vague », ajoutant que l’Algérie a atteint une situation que nous n’avons pas vue dans d’autres pays.

Le Dr Akhamokh a souligné que plusieurs pays ont enregistré une recrudescence des infections à VIH, notamment en Afrique du Sud, en Chine et dans certains pays africains, et qu’il est possible qu’une nouvelle mutation apparaisse, notamment dans les pays à faible taux de vaccination.

Le représentant du comité scientifique a confirmé qu’il enquêtera sur ce qui se passe dans les pays du monde, en particulier ceux qui ont des relations avec l’Algérie, et le comité rendra alors des décisions immédiates en fonction de la situation épidémiologique, et si un nouveau mutant avec de nouveaux caractéristiques apparaît, il y aura un contrôle exceptionnel.

Un membre du Comité Scientifique de Surveillance et de Suivi du Corona Virus a indiqué la nécessité d’entrer dans la phase de coexistence avec le virus, et de recourir à la vaccination, qui a prouvé son efficacité, et que les opérations de vaccination doivent être intensifiées, notamment pour les groupes à risque, en particulier ceux souffrant de maladies chroniques.

Dans un autre contexte, Akhamokh a révélé un protocole sanitaire appliqué à l’accueil des pèlerins pour éviter la transmission de toute éventuelle infection, qui dépend de l’examen des pèlerins à leur arrivée dans la patrie, et dans le cas où un cas serait enregistré, il sera isolé directement, comme une mesure qui atténue la propagation, soulignant que la même procédure sera appliquée pendant la saison du Hajj.

Article précédentAlgérie: Modification de l’itinéraire du train pour cause de travaux
Article suivantla Confédération africaine de football gagne cause Bakary Gassama et irrite les Algériens