Ouverture des demandes de visa Omra pour l’année 1444 AH

0
visa Omra
Advertisement

mercredi, le ministère saoudien du Hajj et de la Omra a annoncé le début de la réception des demandes de délivrance de visas pour les pèlerins venant de l’extérieur du Royaume de tous les pays du monde.

Selon la déclaration du ministère saoudien du Hajj, ceux qui souhaitent effectuer la Omra et visiter la mosquée du Prophète, pour la saison de la Omra de l’année prochaine 1444 AH, peuvent s’inscrire à partir d’aujourd’hui, jeudi, le quinzième du mois en cours de Dhu al- Hijjah 1443 AH, correspondant au 14/07/2022 AD.

La déclaration du ministère a indiqué que le début de la Omra pour les pèlerins de l’intérieur et de l’extérieur du Royaume commence le premier Muharram de l’année prochaine 1444 AH, correspondant au 30/7/2022 après JC, et les exigences pour la délivrance d’un visa Omra peuvent être trouvées en visitant le lien : ( https://haj.gov.sa/en/InternalPages/Umrah)

Des permis peuvent également être délivrés aux pèlerins de l’intérieur du Royaume via l’application « Umrahna », au milieu d’un système intégré de services de santé et de mesures approuvées par les autorités concernées pour maintenir la sécurité et la santé des pèlerins et des visiteurs, dans le cadre de procédures simples qui garantissent la performance. des rituels de la Omra avec paix et facilité.

Les contrôles de qualification des agents externes pour fournir des services aux pèlerins de la Omra et aux visiteurs de la mosquée du Prophète comprenaient la demande de qualification via le portail du ministère du Hajj et de la Omra au lien : ( https://umralicense.haj.gov.sa ), et en respectant les contrôles décrits dans le portail, en joignant des documents et des données relatives au registre du commerce, l’adhésion à l’Association du transport aérien international (IATA) et un certain nombre d’autres données personnelles.

Il est à noter que le ministère du Hajj et de la Omra travaille en coordination avec les autorités compétentes pour déterminer les mesures sanitaires préventives pour se protéger contre le virus (Covid 19), notamment : l’obtention de vaccins homologués dans le Royaume, la fixation d’un certificat de vaccination homologué par le autorités officielles du pays du pèlerin, en plus d’une reconnaissance de l’exactitude des informations.

Article précédentLe pétrole algérien est le plus cher au monde… un rapport continental révèle la raison
Article suivantFrance: Peines sévères contre des Algériens à la tête d’un réseau international de blanchiment d’argent