Dans son dernier bilan, le ministère palestinien de la Santé a annoncé au moins 67 victimes, suite aux bombardements de la bande de Gaza par l’armée israélienne.

Parmi les victimes se trouvent se 17 enfants et cinq femmes, indique un communiqué du même ministère, précisant que le nombre de blessés avoisine les 400 personnes.

L’agence de presse palestinienne « Wafa » a rapporté qu’un raid israélien a visé une maison dans le quartier de Sabra, dans le centre de Gaza, tuant cinq civils, dont une femme et un enfant, et en blessant six autres, et ils ont été transportés à l’hôpital Al-Shifa, à l’ouest de la ville

Article précédentLe général Larbi Belkheir est mort !
Article suivantIl ne peut ni rentrer ni sortir du pays / l’histoire hallucinante d’un Algérien bloqué à l’aéroport d’Alger