On sait, désormais, un peu plus sur l’étrange disparition de l’international algérien Youcef Belaïli après la défaite des verts en barrage de la coupe du monde contre le Cameroun. Belaïli ne s’était pas présenté à son club le Stade Brestois à la veille d’un match important face à Montpellier pour le compte de la 30e journée de Ligue 1 française.

« Il est rentré très tard jeudi soir et vendredi il était malade, fatigué, il n’a pas pu aller à l’entraînement », ont rapporté plusieurs médias français, citant un proche de l’attaquant brestois.

Le comportement de l’international a beaucoup agacé Michel Der Zakarian l’entraîneur du Stade Brestois, qui avait dit en conférence de presse qu’il n’arrivait pas à le joindre et que « la moindre des choses, c’est d’appeler».

Toujours selon le proche de l’attaquant, Belaïli s’est « excusé » et qu’il n’y avait pas de souci entre le joueur et le staff du Stade Brestois.