« Pax Massilia » : Olivier Marchal Plonge Marseille dans les Ténèbres

0

L’univers du polar français s’anime une fois de plus sous la houlette d’Olivier Marchal, le maître des histoires sombres et violentes. Après le succès de « Bronx, » le réalisateur revient avec « Pax Massilia, » une nouvelle série à l’atmosphère hyperviolente qui plonge les téléspectateurs dans les rues troubles de Marseille.

Cette fois-ci, Marchal est accompagné de Tewfik Jallab, repéré dans « Engrenages, » qui incarne un policier au passé trouble, aux méthodes peu orthodoxes, et proche des voyous. La série, disponible sur Netflix depuis le 6 décembre, promet une plongée captivante dans un monde où les lignes entre les bons et les méchants sont floues, et où la violence est monnaie courante.

Marseille, Ville de Tous les Dangers

« Pax Massilia » nous transporte dans les rues de Marseille, une ville truffée de truands, de policiers corrompus, et d’une équipe de « cramés, » comme on les appelle, menée par Lyes Benamar. Ces flics hors normes n’hésitent pas à emprunter les méthodes des voyous pour traquer les criminels et éviter un bain de sang. Dans cet univers impitoyable, une nouvelle figure émerge, un parrain de la drogue terriblement campé par Nicolas Duvauchelle.

« Pax Massilia, » composée de 6 épisodes, est une véritable série de genre. Elle offre son lot de fusillades, de scènes sanglantes, et de policiers borderline. Tewfik Jallab incarne avec brio le policier aux méthodes discutables, un rôle qui le propulse encore davantage sur la scène du polar français. L’acteur explique son choix de participer à la série en se remémorant le film culte « 36, quai des Orfèvres » d’Olivier Marchal, qui l’a profondément marqué. C’est cette passion pour les polars, à la sauce américaine, qui l’a poussé à rejoindre le projet de Marchal.

La Patte d’Olivier Marchal

« Pax Massilia » porte la marque inimitable d’Olivier Marchal. Le réalisateur a toujours été reconnu pour former un casting à son image, rassemblant des acteurs qui apportent leur propre touche sur le plateau. Il s’attache également à adapter les dialogues au langage du milieu, à laisser place à l’improvisation, et à intégrer l’environnement pour plus de réalisme. Tewfik Jallab révèle que Marchal accepte souvent les propositions des acteurs pour enrichir les scènes d’action, ce qui contribue à créer un spectacle authentique et percutant.

Une Série Nerveuse et Violente

« Pax Massilia » est une série qui ne fait pas dans la dentelle. Elle est sombre, violente, voire même sexy à certains moments. Elle capture l’essence du style d’Olivier Marchal, offrant un récit plein de souffle et de tension. Les téléspectateurs sont invités à plonger dans les recoins les plus sombres de Marseille, à travers les yeux d’un flic borderline et d’un parrain redoutablement campé.

En conclusion, « Pax Massilia » est une série qui promet une expérience captivante pour les amateurs de polars. Avec son réalisateur chevronné, son casting talentueux, et son atmosphère implacable, elle s’inscrit dans la lignée des productions d’Olivier Marchal. Les téléspectateurs sont invités à découvrir cette série haletante depuis le 6 décembre sur Netflix, et à plonger dans les ténèbres de Marseille, une ville où la frontière entre le bien et le mal est souvent floue.

Article précédentMohamed Farsi Écrit l’Histoire : Le Premier Algérien à Remporter la MLS
Article suivant63e Anniversaire des Manifestations du 11 Décembre 1960 : Le Message Emouvant de Tebboune